Partagez
 

 Rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Staff

Messages : 122
Date d'inscription : 23/12/2012

Rivière Empty
MessageSujet: Rivière   Rivière Icon_minitimeSam 19 Jan - 23:50

Une rivière calme. Quelques poissons par ci par là qui la traversent ~
Un bain de minuit ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://virus-hanae.forumactif.org
Julian de Rodez

Messages : 89
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 32
Localisation : Japon

Rivière Empty
MessageSujet: Re: Rivière   Rivière Icon_minitimeDim 10 Fév - 11:57
    Sans me douter de l'ironie qui se cachait derrière le mot, je définissais déjà ce voyage comme d'interminable. Des heures et des heures d'avion, des heures et des heures de train, de même pour le taxi et pareillement pour le tour en barque qui m'attendait. Je commençais sérieusement à perdre patience. La présence de Johanne, et celle inattendue de Léon me faisaient penser à autre chose qu'à pester bêtement contre la distance de ce lieu de rêve. J'étais là pour me reposer alors je bannissais de ma tête toutes les pensées néfastes en mesure de me faire froncer les sourcils et serrer les poings. J'en avais marre, ça m'épuisait, mais je me devais de tenir bon. De toute façon, le choix ne se proposait même pas.

    - Julian ? ... Julian ? m'interpellèrent deux voix familières.

    Le front posé contre la vitre de la voiture, j'ouvris les yeux pour découvrir le visage de Johanne et de Léon en face de moi. J'ai eu l'impression d'être une bête curieuse et dangereuse au vu de la façon dont ils me regardaient. Avec une certaine appréhension, une méfiance.

    - Qu'est ce qui a ?
    - On est arrivé !

    Grommelant un peu en me défaisant de mon inertie, je me soulevais du siège pour sortir de la caisse du chauffeur payé d'avance. En dehors, le premier réflexe que j'eus, fut de m'étirer délicieusement la colonne vertébrale. Un mal de dos considérable, et des membres engourdis, pour le moins que l'on puisse dire. Les paupières encore plissées à cause du sommeil, je me dirigeais vers les deux autres en face du coffre, prenant mes affaires ainsi que les quelques sacs que ma soeur n'arrivait pas à porter, pauvre maigrichonne.

    - Pour l'homme en barque, c'est par où ? demanda-t-elle au chauffeur, qui effectuait déjà sa marche arrière.
    - Qu'est ce que j'en sais moi ma petite !

    Ah ah.

    - Tiens, c'est pas toi qui avait faim ? Mange ton vent, me moquai-je en m'aventurant dans le bout de forêt aux côtés de Léon. Ce dernier semblait savoir où nous nous dirigeons. Ouïe fine oblige, monsieur entendait le bruissement de la rivière et marchait en sa direction, assez confiant.

    C'était tout de même une étrange coïncidence qu'il soit là lui aussi. Nous nous étions aperçus dans l'avion, et après discussion, nous fumes plutôt surpris de savoir que notre destination s’avérait être la même. Une chance qu'il s'agissait de lui, et non pas d'un trou du cul que je ne saque pas. En toute honnêteté, j'aurais préféré ne rencontrer aucune personne déjà dans ma liste de contacts, amis comme connaissances, mais lui ... ça ne me dérangeait pas outres mesures.

    - Je sais pas vous, mais l'homme en barque, il ne m'inspire pas trop confiance... nous avoua Joh, un peu septique.

    De mon côté, ce vieil homme, comme tout vieil homme en fait, ne m'inspirait pas plus confiance de par la sagesse censé être acquise. Mais si je n'y mettais pas du mien pour rassurer l'autre, elle risquait d'être sur ses gardes et de faire la moue le long du tour au lieu de profiter du ... du paysage.

    Maintenant que je levais mon nez vers le ciel, je constatais que l'annonce ne disait pas faux. Un lieu vraiment unique, naturel, et d'un point de vue subjectif, beau. J'en oubliais que plus facilement le monsieur du troisième âge, et nous traversâmes le lac sans le moindre problème.

    La brise fraîche matinale dans mes cheveux, effleurait doucement mon corps et agitait mes vêtements. Ce vent nouveau m’apaisait, me rendait serein. Trop serein. Même mon instinct pourtant toujours si fidèle, ne détecta pas ce putain de danger de merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deidara Iwagakure

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 28
Localisation : Là ou la terre rejoins le ciel.

Rivière Empty
MessageSujet: Re: Rivière   Rivière Icon_minitimeDim 17 Fév - 19:44
Pour une fois, l’insupportable voie féminine du train annonçant fut une délivrance pour mon auguste personne. J'avais passé un laps de temps qui m'avait paru très long dans les trains que j'avais emprunté. Je n'avais qu'une seule envie, arrivé le plus vite possible. D'habitude, je n'utilisais jamais les transport en commun. je n'aimais pas ça. La présence de tierce personne non désirée m'exaspérait et m’irritais. Durant ce voyage, je m'étais souvent posé la question de savoir si cela avait vraiment été une bonne idée de venir ici. Mais quand je commence quelque chose, même s'il est mauvais ou difficile, toujours le finis. Ma volonté de fer triomphais toujours sur mes doutes et mes craintes O combien existentielle. J'étais donc déterminé à aller dans cet Hakuna matata coûte que coûte. En dépit de ces indésirable, je m'étais occupé à dessiner mes nouvelles futures créations. Je bouillonnais de joie de les mettre en pratique.
Comme les indications me l'indiquait, je me dirigeais vers une barque prés de la rivière qu'il fallait emprunter. Je zieutait la barque avant d'y poser un pied, puis l'autre, puis mes baguages. Mis en confiance, je découvrait avec admirations le magnifique paysage qui entourait le château. Intérieurement, je voyait déjà ou j'allais poser mes œuvres. je ne faisait pas du tout attention à l’Humanoïde conduisant la barque. Il ne m’intéressait pas. Une fois le moyen de transport aquatique accosté, je pris mes valises et parti sans un regard, sans un sourire, et sans un remerciement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Lewis

Messages : 12
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 39

Rivière Empty
MessageSujet: Re: Rivière   Rivière Icon_minitimeLun 1 Avr - 11:21
« Est-ce que j’ai oublié quelque chose ? »

Carly avait l’habitude de se parler à elle-même. Cela l’aidait à mettre de l’ordre dans ses pensées. Ou simplement à vérifier un fait. En l’occurrence, c’en étaient deux distincts dont elle tenait à s’assurer. Celui qu’elle n’avait oublié aucune de ses deux valises dans le coffre du taxi qu’elle pouvait observer s’éloigner sur la petite route. Si ç’avait été le cas, il aurait été trop tard de toute façon. Bien que sportive, elle ne se voyait pas courir après le véhicule. Et dans l’absolu, sa valise aurait pris le chemin du retour vers Tokyo puisque son adresse était étiquetée dessus. Aucun risque. Et celui, plus important pour elle, qu’elle n’avait pas manqué de prendre ses médicaments avant de partir.
Etrangement, le second n’était pas de ceux qu’elle pouvait simplement négligé comme ça. Avisant les deux bagages au sol et sentant le bandage au niveau de son coude, elle sourit.

« Apparemment … non. »

Le contraire aurait été étonnant. La jeune femme était quelqu’un d’ordonné, d’organisé et de méticuleux. Il était plus que rare qu’elle omette quoi que ce soit. Elle s’étira tranquillement, découvrant la petite allée qui s’ouvrait sous ses pieds et qui, elle le savait, menait à un ponton. Et de là, quand bien même elle ne le voyait pas encore, elle avait connaissance de la présence d’un vieux monsieur qui l’emmènerait en barque jusqu’au château. Château pour lequel elle avait fait le déplacement depuis un Tokyo bruyant dont elle souhaitait faire une pause. Elle se réjouissait d’y vivre la plupart du temps. Mais après le mois qu’elle avait passé … une coupure s’était imposée. Puis elle était tombée sur cette pub. Et maintenant, elle était là. Rien de bien compliqué en fin de compte.

Réajustant son sac à main sur son épaule, Carly attrapa ses valises et s’engagea d’un pas serein sur le petit chemin pour tomber, sans surprise, sur un homme qui aurait pu être son arrière-grand-père. Sans hésiter, elle le salua tout en lui souriant chaleureusement. Voir un sourire identique se dessiner sur des lèvres qui avaient vécu de nombreuses saisons lui donna une autre raison d’être de bonne humeur. Elle se réjouissait des petits riens.
Avec précaution, elle déposa ses affaires dans la barque avant d’y monter gracieusement, sans l’once d’une perte d’équilibre. S’installant en face de son chauffeur, elle se détendit encore un peu plus si c’était possible. Puis elle se laissa mener au rythme des rames vers sa prochaine destination.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Rivière Empty
MessageSujet: Re: Rivière   Rivière Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 

Rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Imagine-toi dans un bateau sur une rivière... [LIBRE]
» Clan de la Rivière ~
» Animaux et végétaux de la Rivière
» Rivière [Terminé]
» Mentor remplacant de Patte d'émeraude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Château :: Extérieur-