Partagez
 

 Chambre n°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Staff

Messages : 122
Date d'inscription : 23/12/2012

Chambre n°3 Empty
MessageSujet: Chambre n°3   Chambre n°3 Icon_minitimeDim 10 Fév - 17:40

Chambre n°3

Deidara Iwagakure & Sasori no Akasuna



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://virus-hanae.forumactif.org
Deidara Iwagakure

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 28
Localisation : Là ou la terre rejoins le ciel.

Chambre n°3 Empty
MessageSujet: Re: Chambre n°3   Chambre n°3 Icon_minitimeVen 21 Juin - 12:37
Quand Deidara aperçu son nom sur la porte, il crut à un mirage. Pendant presque plus d'une heure, il avait erré dans les couloirs de ce château, suivant son sens de l'orientation qui égalait celui d'une limace. Il avait manqué de se casser la gueule dans les escaliers à deux reprise et fulminait intérieurement contre cette française qui avait sauté sur la première occasion de partir loin de lui. Cette immonde truie payeras ! Pensa la bombe humaine. Malheureusement pour lui, le destin n'avais pas finit de l'achever car en même temps que son nom, il en découvrit un autre. Si Deidara avait horreur de quelque chose, c'était qu'on trouble son calme. Et en consignant quelqu'un dans sa chambre qu'il ne connaissait pas, ça promettait de faire quelque petites explosions. Non. Il ne fallait pas qu'il pense comme ça. Cette collocation était une chance de rencontrer d'autre personne, de tenter de se faire apprécier et d'avoir des amis. Oui, cette collocation était une chance. Il fallait qu'il voit ça comme ça.

Deidara pris ses baguages en mains, toqua et rentra. Personne... se dit-il. Il se sentait soulagé. Il préférait être déjà installé quand l'autre arrivera. La chambre était plutôt jolie, les murs étaient blancs neige et les rideaux avaient une douce couleur orange qui adoucissait l'ambiance de la pièce. Il avait deux lits côte à côte, blancs aussi.  L'un était proche du mur et l'autre de la fenêtre. Sans hésiter, Deidara se dirigea vers celui proche de la fenêtre. Il n'aimait pas beaucoup l'obscurité, contrairement à ce que l'on pourrait croire. Il posa sa valise sur son lit, l'ouvrit et commença à sortir ses affaires. Il plaça ses objet personnel sur sa table de chevet et alla ranger ses habits dans l'armoire en face de son lit. Après avoir tout rangé, il ferma sa valise et la glissa sous son lit. Qu'est ce que je m'ennuie .... Il soupira et s'étala sur son lit, se remémorant les événement passés.

La rencontre avec le petit goret et Mademoiselle la truie, la menace de correction du cochon et le shampoing à la vodka qu'il avait faillit prendre et la rencontre avec le frère de la truie. Deidara nota que si la jeune fille ne se rachetais pas, il devrait se venger. Même s'il n'en a rien laisser paraître, il avait plutôt mal pris la remarque sur ses cheveux. Considérant le résultat de sa confrontation directe avec la truie, il devait trouver quelque chose qu'il savourerait doucement, une lente agonie, une douce vengeance, une longue torture. Deidara en ricanait d'avance. Elle va prendre cher la bovine.

Puis, se souvenant que torturer une jeune fille n'était peut être pas le meilleur moyen de se faire des amis, il décida de faire une croix sur sa vengeance. Un dieu tel que moi ne doit pas s'abaisser au même niveau que ce genre de mécréant. Et puis, aussi petite qu'elle fut, la conversation entre elle et lui lui avait plût. Peut être deviendrais-t-il amis, qui sait ? Elle avait un caractère qui pourrait le divertir. Fermant les yeux, Deidara se dit qu'il avait hâte de revoir cette fille. Vraiment hâte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanne de Rodez

Messages : 47
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 25
Localisation : Devant toi ?

Chambre n°3 Empty
MessageSujet: Re: Chambre n°3   Chambre n°3 Icon_minitimeVen 21 Juin - 13:41
C'était comme si je ressortais d'un profond comas. Mes jambes, mes bras, mes mains, ma tête : tout me semblait étranger. J'avais du recevoir un coup dans la tête pour être aussi sonnée. Tout ce dont je me souviens, c'est Julian qui se penche voir. Il a l'air méchant, surpris, préventif, il ets tout. Tout défile. Tout, c’est rien. Je me souviens qu’il y a des gens dehors. Certains m’aiment d’ailleurs. D’autres pas. Ils sont comme moi. Ils ne me connaissent pas.  


J'ai quitté le lit de notre chambre. Je divague, je pose le premier pied. Les couloirs sont seuls et silencieux. Je me sens petite. Un pas après l'autre. Mon rêve remonte à la surface. j'ai rêvé de poser un pied. Il ne m’a pas tenu. Je me suis écroulé. J’ai fondu. Je suis devenu flaque d’eau. Mais s’il y a de l’eau, c’est que la vie est possible.


D'autres bribes reviennent : ces yeux bleus, ce regard noir, cet alcool par terre, cette blondeur. Putain. Comment j'ai fais pour en faire abstraction. Tout ça, ça paraît loin. très loin. Et pourtant. Je déambule dans les couloirs avec l'impression de flotter. La même musique me hante la tête. Toujours la même.


Prêtant attention à l'endroit, il m'apparaît tout d'un coup bien sombre et étriqué. Je passe les mains sur mes épaules. Je me sens... rien. Tout semble dérisoire. 


Je m'arrête devant une porte, aussi carré et insignifiante que l'endroit. Seulement, un prénom retient mes petits yeux. "Deidara Iwagakure...." 


L'espèce de dégénéré blond qui avait pris un sacré shampooing. Allons, je vais pas me priver d'aller le revoir quand même. Je pris une inspiration et ouvrit la porte. J'entrais dans la chambre comme si tout était normal. Je m'adossais contre le mur et regardais l'homme aux longs cheveux avec un air méprisant, le considérant comme un objet. Je me contentais au silence, restant sur mes positions. On allait bien se marrer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/la-diane/
Deidara Iwagakure

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 28
Localisation : Là ou la terre rejoins le ciel.

Chambre n°3 Empty
MessageSujet: Re: Chambre n°3   Chambre n°3 Icon_minitimeVen 21 Juin - 13:59
Deidara fut brutalement expulsé de ses pensée par la porte de sa chambre qui s'ouvrit sur la française. Elle ne pris même pas la peine de refermer correctement la porte correctement, elle alla directement s'adosser au mur en face de lui et le regarda d'un air méprisant.
Sans toquer, pas un bonjour, pas un mot. Décidemment, elle s'y connaît en politesse...
Deidara se releva, et quitta son lit lentement. Il ne s'approcha pas de la jeune fille et se contenta de la regarder d'un air amusé. Tiens tiens... Quand on pense au loup... Ou plutôt à la souris...Se dit-il.

Deidara se demanda pourquoi était-elle venue ici si c'était pour le regarder comme ça et ne pas décrocher un mot. Il planta son regard bleu dans les yeux de sa française et souris. Qu'allait-il lui dire ? Bonjour ? C'était nul, simple, trop basique. Il fallait autre chose. En plus, il ne se souvenait même plus de son prénom.
Il aurait été déplacé de se tromper face à cette armoire à glace qui le toisais de sa forme toute frêle. Deidara opta donc pour le silence. L'ambiance était étrange. La présence de la jeune fille l'intriguait et l'amusait. Mon joli jouet... Que vais-je donc te faire ? pensa t-il.

Finalement, après quelque minutes, il se rapprocha d'elle pour la dominer en taille et lui souris sournoisement.

"Que me vaut l'honneur d'une si charmante visite ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johanne de Rodez

Messages : 47
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 25
Localisation : Devant toi ?

Chambre n°3 Empty
MessageSujet: Re: Chambre n°3   Chambre n°3 Icon_minitimeSam 22 Juin - 12:34
Le blond se leva dans son lit délicatement, s’approcha lentement. Il avait peur ou quoi ? Nous étions plongé dans une ambiance bizarre. Le silence rien que le silence.  Lui & moi. Seulement lui, moi, le silence. Je le regardais, observant un peu plus cet homme sur lequel j’avais eu une réaction assez.. ; drôle. Oui, c’était le mot.

Sa tête blonde me dépassait à présent. J’haussais la mienne. Non mais oh ! Il se croyait malin à vouloir le dépasser comme ça. J'arquais le sourcil, pris un air méprisant. Oui, c'est vrai au fait. Pourquoi étais je venue ? Parce que j'avais vu son prénom sur la plaque. je pouvais pas lui sortir ça.


Je (ré)haussais la tête une seconde fois. J'avais décidé de me taire. J’arborai un sourire moqueur. Je m'amusais bien finalement




( inspiration aussi élevé que le niveau de la mer )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/la-diane/
Deidara Iwagakure

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 28
Localisation : Là ou la terre rejoins le ciel.

Chambre n°3 Empty
MessageSujet: Re: Chambre n°3   Chambre n°3 Icon_minitimeSam 22 Juin - 12:50
Elle se tut et arbora une mine moqueuse. Décidément, cette fille était particulière. Peut-être était-elle surtout comme Deidara, une tête brûlée complètement bornée. Elle avait relevé la tête, hautaine, refusant de se soumettre. Un combat de regards commençait. Deidara se rapprocha d'elle, leurs corps n'était plus qu'à quelque centimètres maintenant. Lutte acharnée, la jeune fille ne baissais pas les yeux, malgré ceux de Deidara qui la transperçait. Lentement, il alla appuyer sa main contre le mur ou était adossée la française, se baissant légèrement pour rapprocher leur visage. La tension montait dans la pièce. Lentement, l'intruse se décolla du mur pour se rapprocher de Deidara
 
Un sourire en coin se dessinait sur le visage du blond.  Il ferma les yeux avant de la regarder quelques instants. Lentement, il se redressa et la dépassa de sa tête et demi de haut, bien trop proche d'elle. Et tout en longueur, il approcha ses doigts de sa bouche. Et l'effleura.
La pulpe de ses doigts caressait doucement celle de ses lèvres… prenant le temps d'en dessiner les contours, de s'arrêter sur leur forme si ourlée et agréable pour les yeux. Elles étaient douces, tièdes. Ses doigts étaient plus frais mais le contact les rendait brûlants.
 
 
Les yeux de Deidara étaient indéchiffrables, profonds. Brièvement, ils s'attardèrent sur sa bouche. Il pencha son visage vers le sien et déposa ses lèvres sur les siennes. Elle se laissa faire. Ses mains vinrent aussitôt s'enquérir de sa chevelure et la pressèrent davantage contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Chambre n°3 Empty
MessageSujet: Re: Chambre n°3   Chambre n°3 Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 

Chambre n°3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fouille la chambre de Mirta
» Chambre d'Eden, Vesna et Chih-Nii
» 01. Boys don't cry | Chambre étudiante de Stevie Evans
» . Chambre Grise à Jinri .
» Ma chambre o/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Château :: Deuxième étage :: Chambres :: Dortoir masculin-