Partagez
 

 Salon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Julian de Rodez

Messages : 89
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 32
Localisation : Japon

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeLun 1 Avr - 9:50
(Passage rapide /o/)
« Le sort s'acharne. » soupirai-je.

A chaque fois que je comptais aller dans une pièce pour être seul et au calme, il y avait du monde et par conséquence, du bruit. J'adore ma vie et ma vie m'adore. Putain. Je passai une main dans mes cheveux mouillés, les plaçant en arrière de sorte à ce qu'ils ne me gênent pas la vue. Je fis un petit signe de la main à Jihanne que je reconnus pour la resaluer. Décidément, on se croisait tout le temps, et à chaque fois brièvement. Je devais passer pour un gros paumé mais peu importe. Là, j'étais plus d'humeur, j'en avais marre, alors rien à foutre des autres et tout ma propre gueule. Je ne cache pas que la fatigue jouait aussi beaucoup dans ce coup de fuck-les-gens, pas seulement les mésaventures et la remontée de mauvais souvenirs. Je ne tardai pas plus longtemps à l'entrée et sans présenter aucune marque de respect aux autres individus présents que je ne connaissais pas, je m'en allais, tel un blédard dans son jogging, les écouteurs encore dans les oreilles. Restons calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koro Juùrii

Messages : 30
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 37

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMar 2 Avr - 16:47
    - Porter plainte pour une chose aussi futile ? ben tien. Dit-il en ricanant, soupirant ensuite longuement.

    "Je n'aurais pas besoin de tribunal pour te massacré gamine..."pensait le Juùrii en affichant un sourire qui n'annonçait rien de bon. Ce n'était vraiment pas malin d'énerver un Yakuza, surtout de son espèce. Il mettait sa gentille personne au placard bien qu'elle ne s'était pas vraiment manifester longtemps, regardant ensuite de nouveau l'homme. Il était donc visiblement, vraiment pas du Japon, de toute façon ici, il y allait avoir n'importe qui comme personne, ce qui énervait assez le brun qui ne disait cependant rien. Cela ne servait à rien de se faire des ennemis dès le début même si la jeune fille devait déjà pas beaucoup l'aimer vu comment c'était partis leur rencontre. Les paroles, la façon de parler de l'homme devant lui, lui était comme insupportable à ses oreilles, sa sonnait faux.. allez savoir pourquoi.


    "- Est-ce moi ou il la température ambiante commence à être oppressant ? Pourrais-je ouvrir une fenêtre ?"

    La fenêtre ? Il savait donc pas qu'il pouvait se faire brûler si il ouvrait la fenêtre ?Surtout que le soleil, les rayons surtout, cognait contre la fenêtre et si il l'ouvrait et avait le malheur d'être touché... Il allait être fort surpris. Koro souriait alors doucement de nouveau, un petit sourire en coin. Envie d'être méchant ? bah pourquoi pas, il s'emmerdait royalement. Puis avant qu'il ne parle, il avait vu un brun qui était venu et repartit de la pièce en marmonnant des choses incompréhensible. Il avait dit un salut vite fait à la fille et était donc partit sans rien dire, bon débarras.

    - Oh mais allez-y, après vous. Lui dit-il en haussant les épaules.

    Il se décalait de devant les fenêtre, se déplaçant assez lentement dans la pièce sans jeter aucun coup d'oeil à la brune. Il s'ne fichait assez disons, il en avait marre d'être prit pour un con. Il soupirais encore une fois, tournant la tête vers l'homme. Allait-il être retenu par la fille ? Peut-être, peut-être pas, mais Koro ne voulait pas rester une seconde de plus ici.


    - Attention aux coups de soleils.~ Dit-il en partant ensuite de la pièce en ricanant mauvaisement.

    ( Désolé mais j'arrive vraiment plus à bien RP en ce moment, je préfère faire une pause, continuer sans moi.... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jihanne Baker

Messages : 59
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 26

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMar 2 Avr - 21:02
    " Une fierté car pour les anglais, Holmes est un grand homme dans la littérature. "

    Elle le regarda, le trouvant assez classique dans sa façon de s'exprimer, puis elle regarda Koro qui lui, la fanait mais complet quoi. Elle lui lança un regard de meurtrière. Puis elle détourna le regard et se posa sur la porte qui venait de s'ouvrir sur Julian, qui fit un signe à la rockeuse et disparu. Elle arqua un sourcil, c'était la deuxième fois qu'il apparaissait ainsi devant elle. La deuxième fois, et à chaque fois, quand elle se trouvait au salon. Elle soupira, quel drôle de personnage celui-là aussi. Elle reporta alors son attention sur les deux hommes présent et Koro partit sur une touche ironique alors que Sherlock lui, avancer vers la fenêtre. La rockeuse se retint de lancer un pique à Koro, elle le recroiserait, elle l'ignorerait. Puis elle fixa Holmes d'un air neutre.

    " Tu ne devrais pas sortir à la lumière du jour. "

    Elle se leva en le fixant et s'approcha lui montrant chaque fenêtre.

    " De toute façon le soleil ne passe pas, et tu ne peu pas les ouvrir. A ton arrivé ici, tu t'es évanoui, contaminé par une drôle de maladie nous rendons vulnérable au rayon du soleil, en d'autres thermes, on est coincé ici car sinon, on crève brûlé. "

    Elle le fixa, toujours neutre, remettant encore une fois sa mèche en place. Allait il la prendre pour une folle . Peu importe, en tout cas, il était au courant grâce à elle, et ce n'était pas grâce à Koro, ça non, il l'aurais laissé se brûler sans gênes. Finalement, elle le croise, elle le tue. Y avait besoin de solidarité dans ce monde.

    [ Okay... ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMer 3 Avr - 0:29
Koro partie sans demander son reste, disant simplement à Sherlock de faire attention aux coups de soleil, il semblait si étrange. Lasse de cette situation. Un homme étrange. Tandis que Jihanne dit que son nom était une fierté anglaise, Sherlock se contenta de légèrement sourire puis, constata après l'intervention de cette dernière qu'il ne pourrait pas ouvrir. Puis elle lui dit une chose qui lui semblait invraisemblable. Elle parla de son évanouissement sans aucune raison puis… La cause ? Il tourna la tête vers elle pour se concentré sur ce qu'elle lui révélait. Sur sa "contamination". Il était condamné ici ? Il trouvait étrange qu'une jeune femme qui semblait si désinvolte en sache tant.

- Si je puis me permette Mademoiselle Baker, comment savez-vous cela ? Car, se n'est pas une affirmation que l'on peut faire à la légère. Dire que nous somme en quarantaine dans un bâtiment coupé de l'extérieur.

Sherlock était maintenant adossé au mur et avec toute sa concentration diriger vers la jeune fille qui allait probablement donner des explications à cette "maladie" qui l'aurait infecté à son arrivé. Sinon les autres questions qui se bousculait dans sa tête était : pourquoi les infectés eux ? Dans quel but ? Était-il choisit ? Pourquoi cette île ? Quel était leur lien ?

- Savez-vous beaucoup de chose à propos de cette fameuse contamination ? Je serais grandement intéresser à savoir vos connaissances. Si vous acceptez bien évidement de me les partagés. Vous me semblez être une jeune femme bien informée. Vous êtes ici depuis un moment ?

Sherlock montra ensuite un divan du regard, ils y seraient bien mieux pour discuter. Sherlock aimait pouvoir être dans une position calme pour pouvoir se concentré sur les options. Il n'était peut-être pas aussi brillant que le disait les histoires familials mais il n'était pas du commun des Londoniens.

(Bon bah, Bye pauw ._.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jihanne Baker

Messages : 59
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 26

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMer 3 Avr - 4:30
    " Comment je le sais ? Tout simplement car je l'ai vue, et, j'ai eu le temps de faire des recherches sur le sujet. Appelez mois Jihanne s'il vous plaît. "

    Elle le regardait alors qu'il semblait choqué, surpris. En dirait qu'il ne savait pas trop quoi penser. Était-ce une blague ? La réalité ? Se foutait t'elle de lui ? Non, Jihanne ne rigolerait certainement pas avec des sujet aussi grave et important que celui-ci. Celui-ci lui posa ensuite quelques question et montra l canapé du menton. Elle le regarda puis partit s'y asseoir et s'y assis correctement. Elle regarda ensuite le pseudo détective dans les yeux, sans gênes.

    " Et bien... commença Jihanne. Je suis arrivée hier, à mon entrée, comme tout le monde, je me suis évanouie. Quand je me suis réveillé, il y avait des gens qui parlaient, et mon expliqué vite fait la situation. L'un c'était brûlait les yeux avec le soleil, et une la main. On a décidé de se séparer afin de chercher des explications. Je suis partit avec l'un d'eux et nous avons découvert dans la bibliothèque que c'était une maladie appelé Xeroderma Pigmentosum. Je sais, ça paraît sortit d'un film, et pourtant... "

    Elle se recroquevilla de nouveau sur elle même, posant sa tête sur ses genoux de façon à toujours voir le Sherlock Holmes. Il allait peut être la prendre pour une folle, mais au moins, elle l'avait mis en garde et expliqué. Ce qui avait demandé beaucoup d'efforts à la jeune fille d'habitude coincé. Elle soupira doucement et regarda le soleil briller dehors avec envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeJeu 4 Avr - 0:58
Elle eut droit à une preuve en face à face ? Qu'elle veinarde, Sherlock serait presqu'à se mettre la main au soleil rien que pour voir les effets que produit cette fameuse maladie. Il conclue aussi d'appeler la jeune femme par son prénom, tel que demander. Quand ils furent bien installés sur le fauteuil, elle lui expliqua, la maladie, se qu'elle avait vue, son arrivé sur les lieux, tout. Il écoutait attentivement chacune de ces paroles. Cherchant une solution, la fameuse raison aussi. Il la vue ensuite se refermé sur elle-même comme une enfant. Il ne sut si c'était une habitude ou si elle était effrayée, enfin, elle ne semblait pas pimpante de joie.

- Mademoiselle Jihanne, je sais que ça peut être étrange comme question mais, croyez-vous qu'on aurait pu vous en vouloir ? Vous et autre personne ? Car, nous devons bien tous avoir un lien pour être ici? Vous ne croyez pas ? Il doit y avoir un but à notre détention sur cette île ? Que ce soit un sociopathe qui attend de nous voir nous entretués ou bien une firme qui nous utilisent comme cobaye, je voudrais franchement, trouver. Je ne suis peut-être pas le célèbre personnage qui porte mon nom mais mes questionnements restent bien réels.

Sherlock regarda dehors, pourquoi cette maladie si rare ? Quel était se lien ? Il semblait devenir fou, une envie de nicotine le prit, non, de tabac. Si ce n'est plus. Sherlock décida de se concentré à tenter de trouver un point commun entre lui et la jeune fille.

- Dites-moi, avant votre arrivés ici, que fesiez vous dans la vie? Aviez-vous un statut important ? J'aimerais trouver le point qui pourrait nous reliez, si se n'est autre que notre pays d'appartenance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jihanne Baker

Messages : 59
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 26

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeJeu 4 Avr - 17:34
    A toutes ses questions, Jihanne secoua la tête négativement, faisant voler ses cheveux puis planta son regard dans le sien, un air désolé sur le visage.

    " Après, je n'en sais pas plus. Il y oui, une raison de notre venue ici, certainement même, mais j'ignore quel est cette raison. Mais, je ne compte pas me la couler douce, hun, hun, je veux savoir le pourquoi du comment. Pour tout les moyens possibles, je chercherais, et je trouverais. "

    Elle l'avait prononcé sa dernière phrase sur un ton glaciale. Qui que ce soit, homme, femme, grands, gros, petits, maigre, méchant, pas méchant, qui que ce soit, de n'importe nature qu'il sois, elle le trouve, elle ne s'explique pas par les mots, mais pour commencer, lui en colle une bonne. Ensuite, peut être qu'il pourrons parler de ce qu'il, elle ou leurs on fait. La rockeuse arqua un sourcil à sa question. Elle se retenait de rire. Monsieur veux jouer au détective ? Il ne savait même pas qu'il brûlait au soleil. Elle soupira.

    " J'étais artiste si vous voulez. Et laissez tombait, nous sommes tous différents, rien ne nous rapproches, à par peut être justement, notre diversité. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeVen 5 Avr - 17:24
La jeune fille semblait bien motivée, bien qu'elle dise qu'il n'y aille aucun lien, Sherlock ne voulait le croire! Une telle organisation nécessitait un mode de triment, ils ne devaient pas prendre tous ceux qui voulait se présenté sur l'île. MAIS oui! L'île! Depuis quand était-elle connue du reste de la population ? Sherlock braqua son regard vers la fenêtre puis vers Jihanne, il semblait avoir une piste!

- L'île! C'est avec l'île qu'on doit chercher. Comment avez-vous connue l'existence de l'île ? Pour ma part, pas plus d'un mois que j'ai trouvé une quelconque trace de cet endroit qui reste toujours nébuleux! Puis je ne crois pas qu'ils prennent n'importe qui! Ils doivent choisir! Vous êtes dans le domaine de la scène, je suis une représentation humaine d'un classique et j'ai croisé 2 hommes d'affaires qui semblaient avoir de grandes ambitions. Il y a quelque chose en nous qui doit les avoir intéressés!

Sherlock c'était lever debout. Il se parlait plus à lui qu'à la jeune femme. Il fesait le tour du divan en fesant de grands mouvement. Répétant des "Mais oui!" en se retournant encore de côté. Il se retourna brusquement ensuite vers la jeune femme et lui sourit.

- Merci énormément! Cette île est d'un divertissement incroyable! Vous êtes brillante demoiselle Jihanne!

(Désoler pour l'attente, grosse soirée hier x) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jihanne Baker

Messages : 59
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 26

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeVen 5 Avr - 17:56
    C'est alors, qu'après c'être tourné vers la fenêtre, il la regarda, débitant un flot de paroles qui firent arquer un sourcil à la jeune fille qui le fixait, l'air plutôt partagé. Quelques choses en eux qui doivent les intéresser ? Kurogané et Jihanne n'y avais pas vraiment pensé et elle fronça légèrement les sourcils, signe qu'elle réfléchissait légèrement. Pourquoi eux ... ? Pourquoi tous si différent, et qu'ils venaient de pays différents ? Elle soupira ensuite, passant sa main dans les cheveux et regarda Holmes.

    " Peut être que vous avez raison. "

    Elle en parlerais à Kurogané. Puis en même temps qu'il avait parlé, le pseudo détective c'était levé, s'exclamant parfois, et Jihanne eu un mouvement de recul, le fixant avec un air d'étonnement, le trouvant un peu fou. Pour elle, il était fou et il jouez un rôle là, c'était pas possible à ses yeux. Elle sursauta quand il se tourna d'un coup vers elle, et se colla au fond du canapé alors qu'il souriait. Jihanne devint légèrement rouge, le fixant avec de gros yeux. Un divertissement ? Elle faillit exploser mais ce retint.

    " Vous trouvez sa amusant qu'on soit enfermé ici à jamais à cause d'une maladie stupide ? Et bien de rien, Monsieur Sherlock ! "

    Elle l'avait dit sur un ton mis amusé, mis froid. Difficile de savoir ce qu'elle pensait vraiment alors qu'elle était effrayé par ce drôle de personnage.

    [ C'est rien ; ) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeSam 6 Avr - 11:27
Sherlock avait compris sa bêtise quand la jeune femme lui demanda s'il trouvait ça drôle de probablement être coincé à tout jamais sur cette île mystérieuse, loin de tout et de tous. En moyenne, les gens ont des attaches envers leurs amis ou famille. Sherlock n'avait jusqu'avant cette réflexion, ne pas y avoir songé. Il se rassit sur le divan face à Jihanne et tenta de se calmer. Comment pourrait-il 'excuser sans devoir le dire. Trop orgueilleux pour dire un simple "pardon".

- Ne vous m'éprenez pas, je ne trouve pas la situation amusante, juste le contexte. Elle m'offre une aventure qui m'aurait été impossible d'obtenir à Londres. Mais je maintiens se que j'ai dit pour vous, vous êtes brillante Jihanne Baker! Votre pessimiste est d'autant plus encourageant.

Il s'assit ensuite plus confortement dans son siège, posant les mains sur les accoudoirs et croisa légèrement les jambes avant de faire un sourire agréable à la jeune femme.

- Mais, nous pourrions changer un peu de sujet. Je crois que nous aurons tout le temps désiré de trouver se qui ce passe ici si je puis me permettre. Vous pourriez me parler de vous, j'aime bien connaitre les gens avec qui je converse. Vous avez dit que vous veniez d'Angleterre ? De quelle région ? Et en tant qu'artiste, dans quel domaine êtes-vous ?

Sherlock portait un réel intérêt sur la conversation. De plus, il était vrai que la conversation pourrait bien être remise à plus tard. Il aurait toujours cette envie de comprendre. Mais son état sympathique lui n'était que temporaire. Il doutait aussi que la jeune femme n'apprécie son attitude après avoir mis tous ces produits chimiques dans son propre sang. Le rendant comme un parfait Junky de la basse société. Seul faiblesse de Sherlock, ho comment il aimerait s'en défaire. Dirons-nous que cela est dans ces gênes, ce besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jihanne Baker

Messages : 59
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 26

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeSam 6 Avr - 14:54
    Brillante ? Brillante ? Jihanne était brillante ? La jeune fille le regarda avec des gros yeux et explosa de rire. D'un rire rais et doux, se tenant le ventre tellement elle riait. Ce type là était un clown à ses yeux. Brillante ? Non, elle avais juste fait des recherches, recherches que tout le monde aurais pu faire, elle ne comprenait pas l'enthousiaste du jeune homme en ace d'elle et se calma petit à petit. Elle essuya les larmes qu'elle avait eu à force de rire, son visage reprenant un air neutre.

    " Je ne suis pas brillante, il y a une bibliothèque. Et que voulez vous dire quand vous dites que mon pessimisme est encourageant ? "

    Elle ne le comprenais pas trop, et s'étira doucement, ne cherchant pas vraiment à le comprendre. Il lui posa ensuite plusieurs questions qui lui fit arquer un sourcil alors qu'elle le fixait. Parler d'elle ? Alors ça, c'est mort ! Elle detestait parler d'elle, et c'est pas lui qui allait changer ça !

    " Je suis peintre. lâcha Jihanne, ignorant un peu le reste. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeDim 7 Avr - 13:49
La bibliothèque, quel endroit où tous peuvent se cultiver. Seulement, plusieurs sont beaucoup trop paresseux pour y aller. Le fait qu'elle le dise de cette façon montrait clairement qu'elle se dénigrait et se voyait a un rang plus humble, dans la normal ou même en dessous. Pessimiste ? Hoooo, je souris et posa mes mains croiser sur mon genoux et regarda la jeune femme.

- Quelqu'un qui voix tout en noir et me dit d'arrêter me donne encore plus envie de continuer. C'est comme si vous me donniez un défi personnel a chaque fois. Je connaissais une personne qui fesait exprès pour pousser mon grand-père au maximum de ces capacités.

Elle lui révéla ensuite quelle était peintre et éluda les autres questions. Apparemment, elle ne voulait dire sa provenance. Tout a son droit. Les gens semblent si inquiets que d'autres sache d'où il venait. Peut-être étaient-ils si mystérieux. Bref. Il ne relança pas le sujet, se disant tout de même que la peinture était un des arts qu'il affectionnait grandement. Il se relâcha ensuite et se plaça de côté sur le divan, jambes sur les accoudoirs et fixant les moulures de la pièce. Regardant le style, les coups que cela avait dû prendre. Clairement un bâtiment très onéreux. Donc, pas un simple partisan du peuple. Acheté et surement même construit sans aucun financement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jihanne Baker

Messages : 59
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 26

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeDim 7 Avr - 17:11
    Il n'avait pas totalement tort en disant que ça l'encourageait. Il était au fond, Jihanne le percevait comme cela, un enfant. Plus on lui disait de ne pas faire, plus il ferait la bêtise pour voir jusqu'où les règles vont. Elle acquiesça un signe de tête positif en signe de compréhension.

    " Sale gosse. lâcha la rockeuse, une pointe humour dans la phrase. Mais, je vous recommande vraiment de ne pas allez dehors en plein jour. Même si ce que je dit, peut vous encourager à le faire, ne le faites pas. Ou attendez qu'un abruti le fasse pour en voir les dégâts. "

    Quoi que, la seconde possibilités pouvait se réaliser. Mais bon, fallait vraiment être idiot pour ne pas écouter les conseils des autres. Jihanne s'étira ensuite doucement et fixa le jeune homme longuement avant de ce décider.

    " Et vous ? Un métier, des loisirs, une vie à raconter ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeDim 7 Avr - 18:55
Sherlock arqua un sourcil après s'être fait traité de "sale gosse". Cette attitude si familière et si simple du peuple lui était encore si étrange. La jeune fille lui conseilla tout de même de ne pas aller dehors. Il ne dit rien mais se dit qu'il verrait. Reste à voir s'il se sacrifierait ou non. Après tout, qu'avait-il a perdre s'il était coincé ici a vie ? Probablement plus rien. Puis, Jihanne l'observait un moment avant de lui demander a son tour des comptes sur lui. Il fit un regard lointain, comme s'il penser. Il le garda même un certain temps, juste pour faire durer le mystère. Il n'avait rien a cacher.

- Moi ? ho, je suis Sherlock Holmes, enfin, son représentant humain, comme nous l'avons toujours été dans ma famille. C'est un "emploi" que j'exerce quelques fois. Je suis cependant diplômer en musique, je suis violoniste. Une histoire ? Je suis née, on m'a nommé et j'ai suivis des traces. Rien de bien intéressant. M'enfin, surement moins que vous, Mademoiselle mystère. A moins que vous voulez que j'essaye de faire de la déduction ? Habituellement les gens n'apprécient pas trop. D'autres questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jihanne Baker

Messages : 59
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 26

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMar 9 Avr - 17:06
    Suivre des traces ? Avoir son parcours déjà tout tracé ? Voila quelque chose que la jeune femme n'aurais pas supporter ! Déjà, le simple fais que les gens soient autoritaires avec elle ou les règle, elle a du mal, alors imaginer sa vie déjà toute tracé, à ça non ! Elle se demandait vraiment comment il faisait pour ne pas vouloir être lui même, et elle soupira doucement, le fixant toujours.

    " Tu n'as jamais voulut ne pas suivre le chemin tracé ? "

    Elle le regarda quelques instants puis fit un sourire mystérieux, plongeant ses yeux clairs dans les siens.

    " Bah alors Sherlock, devine ! "

    Elle venait de remarquer qu'elle l'avait tutoyer mais haussa les épaules, peu importe, c'était mieux ainsi. Elle pris alors un air neutre, le regardant toujours, se demandant si il allait réussir à deviner quoi que ce soit d'elle. Si il y arriverais, elle serai certainement septique. Mais, théoriquement, il ne sais rien, a moins que ce soit le monstre qui les a enfermé ici et que depuis le début, il joue la comédie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMar 9 Avr - 21:17
Ne pas suivre un chemin tracé ? Sherlock fit un léger sourire, ferma les yeux avant de les rouvrir pour regarder la jeune fille.

- Comment peut-on vouloir d'une chose qu'on n'a jamais connue ? Peut-être. Je n'aime pas vraiment être comparé à mes prédécesseur mais je crois plutôt que cela est plutôt dûe a mes gênes anglais. Mais après tout, qu'est-ce que j'aurais pu faire si ce n'est que suivre cette voix toute préparé à mon égard ?

Il laissa ça question en l'air car bien évidemment, elle n'aurait probablement rien à rajouter. Oui, parfois il a cette idée de folle de se voir en tant que Sherlock Holmes, un gamin ordinaire qui aurait commencé à parcourir le monde en tant qu'artiste de rue. Mais était-ce lui ? Surement pas. Puis, elle sembla aimer son idée de le faire jouer aux devinettes. J'espère pour elle qu'elle n'a rien à cacher.

- J'espère que vous ne regretterez pas, je ne suis peut-être pas comme l'était mon arrière-grand-père mais je peux devenir désagréable. Alors commençons. Vous êtes jeunes, mais vous pas encore assez vieille pour être majeure. Je dirais que vous avez 20 ans, vous êtes impatiente de pouvoir être officiellement majeure aux yeux de la loi Britannique pour avoir votre autonomie. A voir votre façon de parler et à votre regard de dégoût face à ma vie, vous détestez qu'on décide pour vous ou un quelconque forme d'autorité. Vous aimez défiez les règles, vous aimez aussi attirés les gens, vous profitez parfois de votre physique. Mais malgré tout, vous avez peur, de quoi ? Je ne sais pas mais cet endroit vous effraies, vous avez l'impression d'étouffé. Savoir qu'on vous a coincé ici vous tue. Vous essayez de paraitre forte pour qu'on ne voit rien mais en dedans de vous, c'est autre chose. Je dirais que vous avez consultez un spécialiste durant un instant…

Sherlock décida de s'arrêter. Ne voulant pas non plus s'attiré les foudres de la jeune en allant vraiment gratté en profondeur. Une personne donne tant d'information et les récits lui rappel le nombre de fois que Grand-père s'était pris de belles baffes venant des femmes irrités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jihanne Baker

Messages : 59
Date d'inscription : 03/02/2013
Age : 26

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMer 10 Avr - 8:34
    Elle haussa les épaules à sa question en suspens. Elle avait envie de rétorquer, mais, n'ajouta rien, sinon, ils risquaient de faire un long débat, sans importance. Il commença ensuite à parler, devinant certaines choses au sujet de Jihanne, ce qui la fit se figer net, le fixant dans les yeux, le visage neutre. Il avait réussi à deviner pas mal de chose, ce qui lui faisait peur mais essaya de ne pas le montrer. Comment avait il fait ? Elle qui ne laissait presque jamais ses sentiments transparaître ! C'était... Non, elle commença à se lever doucement, se méfiant de lui. Était-ce possible que ce soit lui ? Non, il aurait pas autant jouer la comédie ? Tout commençait à s'emmêler dans la tête de la jeune fille, elle poussa alors un juron et regarda Holmes.

    " Tu as tout faux Holmes. lâcha la rockeuse. "

    Même si il avait vrai, elle voulait lui faire croire le contraire, elle passa alors une main dans ses cheveux et se dirigea vers la porte d'un pas tranquille qu'elle maîtrisais bien.

    " A la prochaine ! "

    Elle quitta la pièce, ferma la porte, resta un moment derrière à se poser quelques questions puis partit, cherchant de nouveau la salle d'art.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Lewis

Messages : 12
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 39

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMar 16 Avr - 11:49
Carly laissait ses pas la guider depuis le hall, empruntant le couloir sans s’inquiéter, trainant ses affaires derrière elle sans difficulté. Les lieux étaient somptueux, richement décoré sans pour autant être étouffant. Elle n’était même pas à deux doigts de se regarder sur le carrelage qui était plus que propre. Elle s’arrêta soudainement et observa l’extérieur à travers la fenêtre. Puis elle jeta un œil à ses mains et avant-bras. Rien. Il n’y avait absolument rien. Aucune des brûlures annoncées. Elle posa une valise avant de placer sa main droite sur le carreau. Aussi frais qu’une neige qui viendrait de tomber. Elle sourit doucement. Au moins, ils n’auraient pas à jouer les vampires enfermés dans leur cercueil sans jamais voir la lumière du jour. Soit, elle ne serait qu’indirect mais ils ne seraient pas dans une lumière artificielle.
Elle reprit sa valise et repartit. Elle n’avait pas envie de faire la fine bouche alors quand elle vit une porte, elle s’arrêta. Et si elle tombait sur une salle de torture ? Un léger rire cristallin s’échappa de ses lèvres. L’idée du château avait été un peu trop loin. Pourquoi pas les cachots et les douves pendant qu’elle y était ? Ni une ni deux, elle poussa la porte pour tomber sur ce qui ressemblait le plus à un salon. Les divers fauteuils, sofas et consoles en attestaient. Elle s’avança tranquillement, tournant la tête à droite et à gauche. Il était juste … nettement plus grand que ceux qu’elle avait pu voir jusqu’à maintenant. Nettement plus bleu aussi. Mais cela ne lui déplaisait pas. Tout était harmonisé, aucun faux pas. Ses yeux glissèrent un peu partout, admirant les marbres, les rideaux gigantesques qui s’adaptaient aux fenêtres qui l’étaient tout autant et tomba finalement sur … un homme.

« Bonjour ! »

Sa voix s’était faite douce et chaleureuse, comme à son habitude. La jeune femme faisait partie d’une partie de la population sociable à outrance et rien, ou presque, ne pouvait entacher sa bonne humeur. Cela dit, elle n’était pas non plus à se laisser marcher sur les pieds.
Elle s’avança vers lui et tendit une main entretenue aux doigts effilés.

« Carly, enchantée ! »

Omettre le nom de famille était volontaire. S’il était là, il était aussi passé par le hall. Et donc les conditions de retenue s’appliquaient aussi à lui. Elle n’estimait pas utile d’être aussi formel s’ils étaient amenés à cohabiter. Et comme, bien que douée, son nom ne faisait pas le tour du monde, le connaître ne lui apporterait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeMer 15 Mai - 20:22
(Je suis désoler, je n'avais vraiment pas vue qu'on avait répondue au sujet et voilà au moins 2 semaines que je n'étais pas passé. Mille excuse! Un mois merde, frappe-moi!)

« Bonjour ! »

C'est se qui me coupa de mes pensées car évidemment, voilà déjà quelques minutes que la jeune Jihanne était disparue en coup de vent, l'air de vouloir me contredire mais il n'y avait pas à dire, son expression et son besoin pression de quitter la pièce ne pouvait que confirmer plusieurs de mes hypothèses. Je m'étais aussi retourner vers la voix, une belle grande blonde, une femme plus vieille. Avec le maquillage accès sur ces lèvres et ces yeux. Elle semblait pleine d'entrain. Mais toute nouvelle aussi car elle avait ces valises à la main. Je lui rendis un sourire léger.

- Bien le bonjour.

Elle me tendit la main.

« Carly, enchantée ! »

Elle semblait animée par une joie de vivre assez frappante. N'avait-elle pas été victime du gaz ? J'aurais cru que les gens seraient plus sur leur garde, ayant plus de suspicion envers tous ceux qui les entourent mais elle semblait plutôt à l'aise. Je serai donc à mon tour sa main avec un grand respect. Bien que je croie que c'est plus entre homme que cette pratique devrait-être faite. Mais je ne vais pas faire mon rabat joie avec mes vieilles habitudes de grand-père. Simplement un prénom, court en plus. On dirait presque ces surnoms qu'on donne aux femmes dans les bars miteux ou à celle qui travaille sur le bord des routes. Assez de jugement, mes pensées sont irrespectueuses pour cette inconnue. Je vais donc me présenter aussi. Par un prénom si elle ne semble pas intéresser à partager plus que cela.

- Sherlock, de même. Fraichement débarquer ?

Ma question était compensée par un regard vers ces valises sur le sol qui semblait attendre de trouver une place où être vidée. Mais elle pouvait tout aussi bien se balader avec ces bagages depuis quelques jours si elle n'a pas confiance envers les gens ici. Mais, a-t-il une chose matérielle sur terre ou même humaine qui valent autant d'attention ? J'en doute. Après tout, cela n'est pas mes affaires mais l'important n'est surement que d'entretenir une conversation. Que la mienne soit que plus intéressante dans ma tête. Suis-je égocentrique ? Égoïste ? Prétentieux ? Probablement. Mais pour l'instant je vais me contenter de poser mon regard sur cette femme a qui se doit le respect car il est plus qu'évident qu'elle est mon ainé de plusieurs années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Lewis

Messages : 12
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 39

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeLun 20 Mai - 19:12
Un sourire. C’était toujours ça de pris. Si elle-même était d’un naturel souriant quoiqu’il puisse arriver, ou presque, elle le doutait que tout le monde soit fait du même bois ici. Alors même une ébauche d’un étirement des lèvres lui suffisait. Récupérant sa main, elle agita ses doigts, non pas que le dénommé Sherlock ne lui ait broyé les doigts, mais seulement par habitude. Première impression qui s’en dégageait, elle ne le pensait pas macho. Sinon, il en aurait sans doute profité pour démontrer un pan de sa force. Ou alors, il était excellent comédien et était capable de simuler toute expression. Une chance sur deux. Mais elle avait envie de croire en sa première idée.
Carly suivit son regard et lui répondit de la voix douce qui était la sienne.

« En prenant en compte les quelques heures de sommeil apparemment obligatoires dans le hall, oui, je viens d’arriver. Et vous ? Votre débarquement ici se calcule en heures ou en jours ? »

Sans demander un quelconque avis, elle s’assit à côté du jeune homme, le regarda et croisa son regard. Etrangement, Elle n’avait pas l’impression d’être scannée pour savoir ce qu’elle valait alors qu’à l’extérieur, c’était plutôt le cas. Il fallait dire aussi qu’actuellement, elle n’avait pas à défendre son CV qui déroutait certains confrères machistes qui pensaient leur métier spécifique aux hommes et qu’une femme, quand bien même elle était arrivée major de promo, n’avait pas sa place en tant que médecin-chef. Souriant de ce fait et sans fixer ses yeux en particulier et reprit la parole, trop curieuse pour ne pas le faire.

« Je suppose que la question a déjà dû vous être posée un nombre conséquent de fois et je m’excuse de recommencer mais j’ai la fâcheuse manie d’être un peu trop curieuse parfois … Votre prénom … vos parents étaient de ferveurs admirateurs de Sir Conan Doyle ? »

Elle ne savait si elle aurait apprécié que ses propres parents fassent une chose similaire. Cela devait être amusant … pendant un temps. Elle imagina quelques instants avoir le même prénom qu’un personnage apprécié de ses parents. Oui, il y avait indéniablement un côté fun, surtout quand on connaissait les lectures de ses parents. Mais au bout d’un moment … il devait nécessairement y avoir une comparaison au personnage … ce qui réduisait sa propre personnalité à quasi rien. Elle grimaça sans le vouloir avant de revenir au présent et de se concentrer sur son voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeJeu 23 Mai - 0:58
« En prenant en compte les quelques heures de sommeil apparemment obligatoires dans le hall, oui, je viens d’arriver. Et vous ? Votre débarquement ici se calcule en heures ou en jours ? »

Allusion fort amusante. Depuis qu'il était ici, les gens semblaient évités de dire ou de faire référence à ce qui c'était passé dans le hall. Mais il savait bien que ce qu'il avait sentie, ce n'était pas normal. On avait laissé quelque chose dans l'air. Les faisant tous sombrer, tour à tour, tel des mouches après avoir heurté le buzzer. Il sourit d'ailleurs. Ces lèvres minces s'étirèrent sur ce visage carré et les yeux se plissant doucement, laissant même voir une fine ride sur le coin de ces yeux. Quel grand-père il fera. Il décida de répondre à sa question, toujours bien intéressé par la jeune femme qui sortait du lot.

- Je suis arrivé il ne doit y avoir plus de trente-six heures. Le plancher était d'ailleurs des plus duveteux.

Il regarda en silence la femme s'assoir à ces côtés a une distance raisonnable. Les gens semblaient pourtant être distant ici. Évidemment, Sherlock n'était pas de ceux qui profitent du contact physique, surtout pour ces gens qu'il rencontre tout fraichement. Quel idée saugrenue qu'on ces gens, de s'adonner à des relations sexuelles avec de parfait inconnue. Quand il voit cette situation, les seuls liens qui lui vient en tête est une prostitué avec un client. Mais cette femme a pratiquement l'âge de sa grande sœur. Ce serait irrespectueux… Mais il ne faut pas croire que Sherlock est un surhumain, il a des besoins comme tout homme. Mais il cherche bien avec qui partager ces besoins. Puis la jeune femme fi s se que personne n'avait fait jusqu'à présent, comme s'il était tabou. Elle demanda, avec classe.

« Je suppose que la question a déjà dû vous être posée un nombre conséquent de fois et je m’excuse de recommencer mais j’ai la fâcheuse manie d’être un peu trop curieuse parfois … Votre prénom … vos parents étaient de ferveurs admirateurs de Sir Conan Doyle ? »

- En effet, la question revient régulièrement, surtout à Londres. En effet, mon prénom est Sherlock, vient du célèbre personnage de Sir Conan Doyle. Ce n'est pas vraiment une admiration mais une tradition qui dure depuis quelques générations. Veuillez me présenter convenablement, Sherlock Holmes troisième du nom. Mon ancêtre et arière-arière-arière grand-père a connue l'écrivain au temps où il a créé le personnage du célèbre détective. Un hommage à leur amitié. Donc je qualifierai cela comme ces familles qui donne le nom d'un des défunt a leurs enfants.

Sherlock sourit et se tue. Il devait avoir été assez clair, enfin, selon lui. Après tout, il était habitué, plus de vingt and qu'il devait ressassez l'histoire de son prénom et même de son nom. Comme parfois il aimerait avoir un nom commun qui passe aisément dans la foule, simplement l'espace d'une journée, ce présenter, ne pas se faire poser de questions ou ces regards qui se demandent s'il est sérieux ou s'il fait une de ces farces stupides de gamin. Les gens sont si chanceux. Il remarqua qu'elle observait son violon.

- Vous êtes une connaisseuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carly Lewis

Messages : 12
Date d'inscription : 18/02/2013
Age : 39

Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitimeVen 24 Mai - 10:06
Carly nota avec plaisir le petit sourire du jeune homme. Pourtant au premier abord, elle aurait pensé que ce n’était pas un homme à le faire aisément. Simple intuition féminine. Du coup, c’était tout bête mais cela continuait de lui faire plaisir.

« J’aurai été seule dans ce hall que je me serai demandé si ça n’arrivait pas qu’à moi mais une demoiselle y sommeillait gaiement à mon réveil … Et puis, vos propos me confirment bien que c’est pour tout le monde pareil. Je me demande bien quelle peut en être la finalité … » déclara-t-elle, quelque peu pensive.

Soit, ils s’endormaient tous dans cette pièce. Elle pouvait remercier l’épais tapis qui avait légèrement amorti sa chute. Mais que cherchait à faire la personne qui tirait les ficelles ? Leur montrer qu’elle avait tout pouvoir sur eux ? Les intimider ? Les confiner ici pour une sorte de plaisir sadique ? Que de questions sans réponse pour l’instant. Elle laissa ça de côté. Ce n’était pas avec quelques heures d’ancienneté qu’elle les aurait ses réponses. Elle reprit tranquillement.

« Si vous êtes ici depuis trente-six heures, avez-vous dormi ? Je veux dire, normalement, dans un lit avec un matelas, des draps et tout ce qui s’en suit ? »

C’était là la question : avaient-ils des chambres ? Si oui, étaient-elles simples, doubles ? Ou des dortoirs peut-être ? Ou était-ce « advienne que pourra, débrouillez-vous » ? Peut-être Sherlock était-il à même de lui répondre. Ou pas. L’un dans l’autre, cela ne lui coûtait rien de demander.
Elle écouta avec attention quand il accepta de satisfaire sa curiosité sur l’origine de son prénom et tiqua quand il mentionna une tradition. Tous les premiers nés dans sa famille s’appelaient ainsi alors ? En fait, elle avait tort. Même son nom de famille était identique. Et tout devint clair comme de l’eau de roche quand il eut terminé son explication. Elle ne se souvenait pas avoir lu que Conan Doyle avait basé son personnage sur l’un de ses amis proches. Cela lui aurait peut-être permis de ne pas poser la question et de ne pas l’obliger à en parler, encore, du coup ... Tant pis.

« Donc, en fait, j’étais bien loin du compte … au temps pour moi. Je me coucherai moins bête ce soir. »

Elle lui sourit sereinement et décida de ne pas insister sur son prénom et le lot de questions qui allait avec. Il devait en entendre assez comme ça. Peut-être que plus tard, elle les lui poserait, ses questions. Ou peut-être pas. Peut-être passerait-elle à autre chose et que de savoir simplement d’où venait son prénom lui suffisait.
Toujours avec cette même tranquillité, elle l’observa sans se gêner véritablement. Ce qui retint son intention fut en fait sa tenue. Plutôt classe. Et elle semblait être faite sur mesure. Elle l’imagina pendant quelques secondes en basket et jogging. Un petit rire cristallin lui échappa. Ce n’était pas de la moquerie qu’il provenait Juste de l’amusement. Cela aurait l’hôpital qui se fout de la charité si elle se permettait de le railler pour ça. Et puis, elle n’avait fait que l’imaginer. Elle-même avait parfois enfilé certaines tenues … Elle classa ça dans un coin de sa tête avant de laisser ses yeux balader de nouveau. Ils tombèrent sur un violon. Son sourire s’agrandit et elle fut interrompue par Sherlock.

« Hum … tout dépend la valeur que vous octroyez à ce mot. On m’a enseigné les bases et je peux vous en jouer certains morceaux que je connais par cœur. Et d’autres encore si vous avez les partitions. Mais jamais rien de vraiment compliqué. Ce n’est pas mon instrument favori. En ce qui concerne le violon, je préfère largement écouter les autres en jouer. »

De manière générale, elle adorait écouter les musiciens jouer. Peu importe l’instrument.

« Et vous alors ? Je ne vous demande pas si vous êtes connaisseur puisqu’un néophyte ne se baladerait probablement pas avec son propre instrument. Mais jouez-vous en amateur juste pour vos amis et vous ? Ou avez-vous un niveau professionnel ? demanda-t-elle, marquant un temps d’arrêt avant de reprendre Vous le gardez toujours avec vous ? »

Elle-même ne pourrait pas balader son instrument de prédilection aussi aisément … un piano, ce n’est pas ce qu’il y a de plus transportable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Salon - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Salon   Salon - Page 3 Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 

Salon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Le petit salon
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Petite Salle et Salon
» A quoi peut servir la danse ? ~Libre à tous.
» Les gueules cassées [Danny & Pilli]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Château :: Rez-de-chaussée-