Partagez
 

 Salle de musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Staff

Messages : 122
Date d'inscription : 23/12/2012

Salle de musique Empty
MessageSujet: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeSam 19 Jan - 23:47

Mi-salon, mi-pièce musicale, pour les amateurs et professionnels.
Il n'y a que des instruments anciens qui ne nécessitent aucune liaison électronique. C'est-à-dire pianos, guitares acoustiques, flûtes, saxo ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://virus-hanae.forumactif.org
Kanon Yukimura

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 23

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeJeu 28 Fév - 20:22
    Je courrais toujours dans les couloirs puis j'avais fini par ralentir la cadence car je commençais vraiment à fatiguer. M'arrêtant donc devant une porte, je me baissais légèrement en essayant de reprendre mon souffle tandis que je crispais doucement les paupières en sentant mon coeur battre très vite , j'avais l'impression qu'il allait sortir de ma poitrine. Je remis mes ponytails en place et tournais la tête vers la porte. Je l'ouvrais assez curieux et je tombais dans une salle de musique et cela faisait salon aussi... C'était très beau, j'en restais ébahis. En plus, il n'y avait personne ! quelque chose d'encore plus merveilleux tien. Je souriais doucement malgré ma fatigue puis j'entrais dans la pièce en fermant derrière moi. Je me calmais peu à peu en voyant que j'étais donc vraiment tout seul dans la pièce et ce silence me plaisait, surtout que j’aimais les instruments de musique ! J sais un peu jouer de piano mais c'est tout.

    J'allais près de celui-ci pour le regarder, il est vraiment très beau ! Puis, j'allais m'asseoir sur l'un des fauteuil en soufflant. Je repensait à ce que Kurogane avait dit... On est coincé ici pour toujours alors ! Et je ne peux même pas prévenir ma tante, elle va s’inquiéter non ? je me demande comment cela va se passer. Pour l'instant sa se passe un peu mal pour moi... Bon, ce n'est que le début après tout, cela va surement passer et je vas me faire sans doute des amis. Pour l'instant, personne n'a su que j'étais un garçon, je joue alors bien le jeu ! Un petit sourire apparu sur mes lèvres alors que je fermais doucement les yeux, je pense que je vais me reposer un peu le temps de me remettre les idées en place...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby McFear

Messages : 20
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 25
Localisation : Dans tes pire cauchemars

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeJeu 28 Fév - 20:57
    Je m'étais baladée dans les couloirs, à la recherche d'une personne à qui je pourrai me renseigner pour savoir ce qui aurait pu m'arriver à l'entrée. Ça me tracasse assez. Dans les escaliers j'avais croisé un garçon qui était, dirons-nous, assez charmant, vu qu'il était tout mouillé, il sentait l'alcool et il était en plus torse nu. Je l'avais regardé bizarrement, en mode "what the fuck?" Il avait en plus deux bouteilles en main, sûrement un buveur comme plusieurs adolescents de maintenant... Mais, vive la bonne image que ça me donne de ce château, si ils nous laissent faire ce qu'on veut ça promet fortement.

    J'étais trop fatiguée à présent, j'avais besoin de m'étendre. Tant pis, j'essayerai de trouver une personne, non alcoolique, pour qu'elle me renseigne. Je me trouvai à côté d'une porte, qui était entre-ouverte, et je n'hésitai pas à la pousser pour pénétrer dans la pièce. Je me trouvai dans la salle de musique, vu qu'il y avait un piano et d'autres instruments. Je remarquai de suite, une silhouette dans un fauteuil, je crois bien que c'est une fille. Dois-je aller l'aborder ou je la regarde? Je n'ai rien d'intéressant à regarder chez elle, vu que si elle parle, c'est à moi et je ne pourrai pas l'observer en discrétion. A moins qu'elle aie un ami imaginaire, qui sait... Je déposais ma valise à côté de la porte, et, comme si j'étais chez moi, je me lançais comme un gros sac à pouf dans le fauteuil, en face de cette chère inconnue. Elle m'avait tout de suite remarquée. Bon, trouve un truc à dire, mon dieu je sais la qu'elle être...

    - Bonjour, quel est ton nom? demandai-je gentillement et poliment, un peu de sympathise dans ce monde ne tuera personne, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon Yukimura

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 23

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeVen 1 Mar - 12:41
    Je commençais à m'endormir dans le siège, il était si moelleux mine de rien Et ce silence, il était délicieux. J'entendais les oiseaux à l’extérieur piailler joyeusement et cela me pinçais cependant le coeur. J'aime certes pas le soleil mais d'un coté, c'est tellement mieux de se promener dehors avec le vent qui vous fouette le visage ! Vous sentez une liberté qui ne se détache pas de vous ! Là on dois rester à l’intérieur sans rien, je suis sur que l'on peux être encore plus malade si l'on a pas notre dose de soleil. Enfin c'est plutôt par rapport à la peau disons car le soleil a quand même quelque chose de bénéfique pour notre santé. Les yeux fermer, en pensant à tout cela j'en soupirais, assez décourager et je me demandait vraiment si l'on allait tous mourir dans ce château... Surtout que , ce n'est que le début, il va y avoir sans doute des bagarres ou autre car l'on va évidemment pas tous s'aimer, ce serais trop beau pour être vrais non ?

    Soupirant longuement encore une fois, j'entendais soudainement la porte s'ouvrir. Je me calais donc contre le dossier du fauteuil et ne bougeais pas d'un pouce.Mais l'on me repérait très vite, faut dire qu'avec ma couleur de cheveux, je ne passe pas inaperçu... Une belle jeune femme s'asseyait en face de moi, elle avait les cheveux rose... Ils ont l'air si soyeux ! Un peu surpris quel'on vienne me voir comme ça, elle me demanda comment je m’appelais. Elle y allait pas de mainmorte dis donc ! Je ne savais pas tellement quoi répondre sur le coup car elle me demande sa si vite que... j'y suis pas préparer ! Les lèvres tremblante, je cherchais mes mots , m'en avalant doucement la salive.

    -
    K-kanon... Lui dis-je, assez hésitant. E-.. et vous.. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby McFear

Messages : 20
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 25
Localisation : Dans tes pire cauchemars

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeDim 3 Mar - 13:48
    K-kanon... E-.. et vous.. ?

    Oh, elle est timide. Bon, je vais pas me la jouer à la timide aussi, on va se dire aucun mot après. Ça sera le silence total quoi! Et, ce n'est pas vraiment mon but. J'ai dis que je voulais venir ici, pour en premier lieu me faire des amis! Bon même si d'habitude, je ne vais pas directement parlé aux gens le premier jour, mais là j'ai réellement besoin d'informations... Je ne sais pas pourquoi, c'est une prédiction, mais je le sens très mal... Je me demande vraiment, si je veux savoir la vérité de ce qui se produit ici. C'est là, que je pourrai plus quitter ce lieu. Oh non, pas cette pensée... Je veux continuer à faire des films moi! Je suis juste ici pour du repos, j'ai jamais cherché à avoir pire.

    - Abby, enchanté répondis-je, toujours avec un ton amicale.

    Je la regardais en détail, on dirait qu'elle a une autre facette n'empêche. Je ne sais pas quoi exactement, mais je sens que l'image qu'elle donne d'elle n'est pas la vraie. Ça se voit, j'ai assez facile de percer ce genre de chose. J'arrêtais de la fixer, pour ne pas la rendre trop mal à l'aise, et j'inspectais tout les moindre recoin de la pièce. C'est vraiment comme sur les photos, au moins un point positif! Bon, je lui demande maintenant ou pas? J'ai peur de sa réponse, mais ça se peut qu'elle est au courant de rien, ce qui serait à vrai dire étonnant. Elle doit être ici depuis un petit moment, et donc être déjà au courant de quelques détails de ce lieu, qui ne me porte pas réellement confiance.

    - Dis, toi aussi tu trouves cette endroit bizarre ? Il m'est arrivé un truc en rentrant, je me suis affalée sur le sol comme ça, puis j'ai des sensations étranges depuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian de Rodez

Messages : 89
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 32
Localisation : Japon

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeDim 3 Mar - 23:59
    « Ohw. Du monde. » me lançai-je tout bas.

    Je remarquai dès l'abord la présence familière de la petite Kanon sur l'un des fauteuils. Je la re-saluai d'un léger sourire, puis m'avançai dans la pièce alors que la dénommée Abby, ne me remarquant pas de toute évidence, ponctuait sa dernière phrase par un point d'interrogation. Je présumais donc tout naturellement qu'elle était arrivée au château récemment, face aux bribes de la conservation que j'avais involontairement intercepté et retenu. Elle me capta en suivant des yeux la direction de ceux la bleue. Je déposai à ce moment-là l'étui de ma guitare contre le piano, faisant attention à ce qu'elle ne risque aucune chute.

    « Cette sensation étrange, ne l'ignore pas. Le gaz soporifique à ton entrée t'a transmis une sorte de virus qui t'empêche de sortir dehors. Le soleil est devenu ton pire ennemi. Je te conseille donc vivement de ne pas faire de séance de bronzage avant que l'un de nous découvre ou met au point, par miracle ou élan de génie, un remède. »

    Je décentrai mon attention de mon instrument pour leur accordait et m'assis sur le troisième fauteuil, m'imposant un peu. J'étais venu là pour faire de la musique, j'espérais au fond qu'elles le comprennent et ne s'éternisent pas. Ça ne m'emmerdait pas non de partager mes informations ni de discuter du beau temps ou de quoi que ce soit mais j'avais vraiment envie de me libérer un peu l'esprit, là, tout de suite. Alors je les renseigner de manière plutôt expéditif, sans toutefois paraître empressé ou malpoli. C'est qu'on m'a inculqué quelques règles de bienséance durant les dernières années. Avoir des amis bien éduqués et un boulot dans une entreprise de luxe, ça influe forcément.

    D'ailleurs, en me surprenant moi-même de ma propre évolution en matière de politesse, je me rappelai ne pas avoir été incomparable. C'est que j'avais oublié de me présenter auprès de la "nouvelle". Drôle de couleur de cheveux elle aussi en passant. Entre ces deux-là et la fille brièvement aperçu dans la chambre de Leon auprès de ma soeur, je me préparais à en croiser d'autres des addicts de la teinture pour le moins... originale.


    « Julian, enchanté, » lui dis-je en appuyant l'un de mes bras contre l'accoudoir.

    Mon autre main séjournait dans ma poche, tandis que celle du bras appuyé soutenait faiblement mon visage. Les jambes pas trop écartées, je me calais on ne peut mieux au fond du siège, me mettant à mon aise.
    Il faisait froid ici, et en chemise noire, je me sentais un peu dans la peau d'une de ces filles qui ne s'habillent que d'une jupe et d'un débardeur en hiver pour qu'on daigne leur attribuer un peu de valeur, peu importe de quoi il en retourne. J'en ai déduis tout connement que ça devait pas être facile à vivre tous les jours, cette angoisse de l'indifférence. J'avais froid au cou notamment, et au buste, qui n'était couvert de rien. Grand heureusement, le bas dans mon corps était quant à lui bien au chaud dans mon jean noir et mes bottes en cuir, assorties à ma montre au poignet gauche et... tout le reste en fait. Tu m'étonnes que la bleue avait tout à l'heure gardé ses distances. C'est que je n'inspire pas franchement confiance et que j'ai tout sauf la gueule d'un bisounours. Gothique malgré moi, ouais ouais ouais. J'ai bien fait d'arrêter de me maquiller les yeux en passant du stade de l’adolescence à celui quelque peu illusoire d'adulte. Merci Amber pour tes conseils avisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon Yukimura

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 23

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeMer 6 Mar - 13:35
    Une fois qu'elle se fut présenter, elle me demandait ce qu'il se passait ici en gros. Je le savais et pourtant, j'avais du mal à lui dire. C'était quand même grave ce qu'il nous arrivait et je ne la connaissait pas assez pour savoir quel sera sa réaction lorsque je lui dirais ça. Je déglutissais et allait lui dire ce que je savais lorsque quelqu'un entrait dans la salle. Je tournais la tête en sentant mon coeur battre soudainement plus fort et je vu Julian avec un étui de guitare visiblement sur le dos. Je fut soulagé de voir que c'était lui et pas quelqu’un d’autre. Je le regardais donc poser son étui et s'asseoir en face de nous.

    Il se présentais et moi j'avais simplement hocher la tête en guise de re bonjour. Je restais toujours aussi timide face à eux, je ne vais pas changer en un claquement de doigts ! Entremêlant mes doigts entre eux assez nerveusement, sa devait être à moi de dire ce que je savais . Mais j'essayais d'abord par me reprendre les esprit et essayer de me rappelle ce que j’ai entendu à la Biblio, faut dire que je me suis enfuit alors qu'il fallait que j'aide... Je suis vraiment un lâche moi ! fuu.

    -
    Je.. J'ai apprit à la bibliothèque que nous somme atteint par une maladie se nommant la Xeroderma Pigmentosum. On ma dit que c'était normalement génétique donc la personne a dû faire en sorte de nous refiler ma maladie... comment je sais pas... Dis-je d'une petite voix en fixant le sol.

    J'tétais pas très sûr du nom de la maladie mais sa devait être un truc comme ça, surtout que sa fait bizarre. Je sais pas si il y a réellement un antidote car sinon, la personne qui nous a fait ça... n'aurais pas eus de raison de le faire ! enfin, je ne sais pas du tout vu que l'on ne la connait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abby McFear

Messages : 20
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 25
Localisation : Dans tes pire cauchemars

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeLun 11 Mar - 19:50
    J'attendais une réponse, n'importe la quel, de cette cher jeune fille. Je serrais les dents et fermés les yeux, comme-ci j'allais devoir faire face à quelqu'un qui va me rendre mal à l'aise! Mais là, c'est tout simplement une réponse. Bon, assume Abby, tu l'as demandé alors tu dois savoir la raison du pourquoi tout ça se produit! J'entendais un bruit près de la porte, à mon avis quelqu'un venait de rentrer. Et zut, j'ai pas eu le temps d'avoir des explications temps qu'on était seule... Je réouvrais les yeux, et aperçu un garçon, qui semblait avoir entendu ce que j'avais dis... Celui-ci, évidement, pris la parole, comme-ci je lui avais demandé à lui. J'aurai pu lui gueuler dessus de se la taire, parce que moi je voulais pas une explication de lui mais de la fille! J'ai horreur quand on vient s'interposer dans mes conversations avec les autres. Sauf, que je n'avais pas vraiment le temps de m'énerver pour quoi que ce soit, je restais choquée devant ce qu'il me disait. Je suivais tout les mouvements de ses lèvres, comme-ci je cherchais à détecter un petit mensonge, un sourire, qui prouverait qu'il se moque bien de moi! Le soleil... mon pire ennemi? J'ai eu un virus, en m'endormant? Non, tout ça semble ci irréaliste... Le soleil ne peut pas être mon pire ennemi! J'en ai besoin moi, j'aime pas le mauvais temps et quand il y a un rayon de lumière provenant de cet fameuse planète lumineuse, la joie revient! Alors, c'est pas parce que je suis rentrée ici, que ça devrait devenir mon pire cauchemars, or de question! Je voulais me lever, me mettre devant la fenêtre, mais mes jambes m'en empêchèrent, mes membres étaient comme paralysés à cause du choc que je venais d'avoir. Dites-moi que je rêve, bon dieu!

    - Oh... Tu veux dire, que j'ai, enfin que nous avons une maladie?

    J'avais demandé ça avec une voix tremblante, ne sachant pas comment réagir. J'étais énervée à la base contre lui, mais la peur avait passé au dessus de tout ça. Tant pis, mon petit jeu de fille lunatique ça sera pour plus tard, je veux à tout pris connaitre le mystère de ce lieu.

    - Enchanté de même.

    Même-ci au fond, je ne le suis pas ci temps! Je sens que je vais vraiment haïr cet endroit et toutes ces personnes qui y habitent. Ça peut être n'importe qui le traître qui nous a foutu dans ce pétrin! Kanon, me répondit enfin, en disant qu'on était atteint d'une maladie. Maladie... Non... Je hais ce mot, je ne peux pas supporter de l'entendre! C'est pas possible, que juste avec un gaz on soit malade. Ou alors, nous avons vraiment affaire à un génie, et je sens que d'un côté je vais bien m'amuser à essayer de savoir qui est cette personne.

    - Je ne vais pas dire "Si on aurait su", on ne pouvait pas s'y attendre... Et dire, que moi, je cherchai tout simplement du repos, et voilà que je me retrouve dans une horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian de Rodez

Messages : 89
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 32
Localisation : Japon

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeLun 11 Mar - 22:06
    « C'est ça. »

    Oui, nous étions atteints par une maladie. Une maladie d'origine inconnue. Incroyable mais vrai, c'était la seule information officielle que nous avions à son sujet. Que personne n'avait entendu parlé d'infection génétique de ce type, exception faite pour les enfants de la lune mais les effets ne coïncidaient pas totalement avec les nôtres.

    Kanon et moi, on se contenta de faire acte de présence et de la laisser avaler et digérer le morceau toute seule. Elle n'avait plus douze ans et semblait avoir un caractère assez fort, c'était donc probablement la manière de réagir la plus juste. On voyait bien qu'elle était partagée entre la surprise et l'horreur, ça se lisait clairement sur son visage. Sauf qu'à part la serrer dans nos bras ou lui promettre des conneries, il ne subsistait par élimination que cette façon d'agir, que je jugeais comme étant de toute façon la plus raisonnée. Après tout, on ne connaissait pas. Il fallait qu'elle se suffisse de cette once de compassion que l'on lui présentait.

    Toujours assied, je décrochai mon regard de ses yeux roux pour les suspendre avec un faible étonnement dans ceux de la bleue. Sans doute qu'on assistait sans le savoir à la plus longue prise de parole de toute sa vie. Elle balbutiait un peu, butait sur certains mots et manifestait d'autres signes, non verbaux, de timidité. Ce qu'elle disait se révélait être malgré les apparences, intéressant. Sans doute que lui donner toute notre attention l'angoissa davantage. Xeroderma Pigmentosum. Je ne vais pas dire que ce titre latin m'était familier, mais il ne m'était de toute évidence pas étranger. J'avais dû l'entendre au cours d'une conversation entre Amber et l'un ou l'une de ses collègues de travail. Les médecins utilisent plus fréquemment les vieux titres pour parler de telle ou telle chose que leurs récents dérivés. Un penchant vers la torture du langage, j'imagine. Rigoureux ces médecins.
    Je ne regardais plus rien, hors mis un vague point au loin, bien trop flou pour le définir. Je jouais avec la main qui ne me soutenait pas, frottant mes doigts entre eux sans raison particulière, cherchant à me rappeler de la discussion. Je ne trouvai rien de plus dans mes souvenirs, que quelques mots inutiles qui la composaient. Puis les fausses illusions s'en allèrent au bout d'une petite minute et je décidai plutôt de me rendre dans la bibliothèque que forcer ma mémoire vainement. Un peu plus tard, évidemment. J'avais un autre projet en attente.

    D'ailleurs, je ne le voyais pas s'aboutir celui-là. Je soupirai en passant ma main dans mes cheveux. Pourquoi squattaient-elles la salle de musique au lieu du salon ou de la salle de réception ? Elles ne chantaient pas, ne s’exerçaient à aucun instrument... en gros, elles me faisaient juste chier. Relativement bien sûr.

    « Allez, j'en ai assez. » lançai-je, presque en chuchotant.

    Je me levai et attrapai mon étui de guitare dans le même temps, me frayant ensuite un passage jusqu'à la porte. Je m'arrêtai au palier et me tournai vers les deux colorés, leur faisant un bref signe de la main.

    « Je vous abandonne. J'ai des choses à faire. A plus. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon Yukimura

Messages : 37
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 23

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeMar 12 Mar - 21:08
    Je regardais la scène sans rien dire. Bien que Julian semblait agacer de cette situation, pour ma part j'attendais que cela passe du coté de la fille. Cela se lisait sur son visage qu'elle avait l'air apeuré et ne comprenait plus rien à ce qu'il se passait. Mais bien vite elle se reprenait et je n'osait rien dire sur la situation actuelle. Faut dire que ça me retourne toujours autant tout sa ! Le soleil mon pire ennemis... C'est pas vrais ça quand même ! ça me tue, vraiment.. soupirant discrètement, j’entremêlais mes doigts entre eux en regardant le sol. Abby finissait donc par répondre et Julian lui, partait de la salle avec un air... énerver ? ou agacer enfin bref, il n'avait pas l'air content, je ne sais pas pourquoi... Je me sentais un peu coupable sur le coup, comme à chaque fois que je vois quelqu'un partir quand je suis dans les parages.

    Je continuais de regarder le sol puis soupirais de nouveau en levant le regard vers la jeune fille. Je n'osait toujours rien dire, j'avais peur de dire une nouvelle fois une connerie. enfin ce qui est sûr c'est que je n'ai pas dit de bêtises par rapport à la maladie ! mais sa avait du lui faire du mal tout sa car on a tous besoin de notre dose de soleil quelque part. Je me levais tout de même en m'étirant doucement, ne sachant quoi dire pour mon départ. Oui, je voulais partir car je me sentais encore une fois beaucoup trop mal à l'aise pour continuer de parler avec elle. Avec quelqu'un tout court d'ailleurs. Je voulais être seul de nouveau seul face à ce problème et je voulais que plus personne ne vienne me parler et dire ce que je dois faire ou non. Je m'excusais auprès d'elle, lui disant alors que j'allais devoir aussi y'aller. Je souriais doucement, sortant de la salle avec la tête basse,le regard voiler par mes mèches de cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elric Marsh

Messages : 47
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 35
Localisation : Cuisine

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeLun 25 Mar - 18:54
Le Marsh déambulait dans le couloir, une ride sévère de plus en plus creuse prenant possession de ses traits. À cet instant précis, à des kilomètres de ce somptueux château-prison, il aurait dû être entrain de travailler. En fait, avec le décalage horaire et tout ça, ce serait la nuit à New York mais c'était un détail. L'important, c'était que le matin sans sa routine stricte, il se sentait un peu perdu. Il errait, s'amusant de quelconques calculs mental sur les sommes de ses entreprises et toujours aussi mentalement, il s'imaginait les déplacement de l'argent et des virgules des montants qui devaient entré et sortir. Étrangement, ça le calmait, c'était même très relaxant. Ainsi à évalué, il ne se sentait pas trop lâche de se la couler douce.

Elric jeta un coup d'oeil dans une pièce où la porte était fermé. À l'intérieur, il cru reconnaître de dos Johanne mais quand la jeune femme tourna quelque peu le visage, il s'abstint d'entrer. Le local était aménagé en salle d'art et il ne voulu pas dérangé l'instant créatif de la jeune inconnu. Il reprit sa route et s'arrêta devant une salle remplit d'instrument. Sérieux? Il y avait même ça ici? Le prestigieux propriétaire d'hôtel étira un sourire qu'il réprima tout de suite, regardant autour de lui. Personne ne l'avait vu? Tant mieux. Il entra et referma la porte derrière lui.

Il caressa du bout des doigts le vieux piano en observant la grande variété d'instrument présent dans la pièce. S'il recroisait Hanae, il lui demanderait si elle voulait entendre un morceau, ça lui ferait sûrement plaisir. Ses yeux de glace se posèrent sur un violon vers lequel il s'approcha ensuite. Elric prit l'instrument et souffla dessus, se surprenant ensuite de remarquer qu'il n'était même pas poussiéreux. Pourtant, tout avait l'air... vieux... Il jeta un autre regard vers la porte pour s'assurer que personne n'était entrain de l'observer puis il saisit l'archet. Il fit quelque note pour voir s'il était bien accorder, avant de jouer sérieusement. Un air de mélancolie s'échappa du violon. La mélodie était exécuter parfaitement mais sans émotion. Le visage du Marsh était impassible, tout comme son air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeLun 25 Mar - 22:58
Le son était infime mais pourtant, il était si clair à son esprit. S'il l'avait entendue il y avait une raison. Qui jouait de cet instrument sacré ? Qui était cette personne cultivé qui m'héritait alors un minimum d'intérêt. Il allait le savoir. Il s'arrêta devant une grande porte, une vitre recouvrait la moitié de la porte. Il put donc voir, de dos, un homme, fesant chanter l'instrument. Doucement, même très silencieusement, Sherlock ouvrit la porte. Il ne voulait en aucun cas interrompre la prestation. C'était une des choses qui l'enrageait le plus! Voilà pourquoi souvent, il ignorait le reste du monde dès qu'il touchait son violon.

Il écouta attentivement et quand la mélodie prit fin, doucement mais pourtant de façon très clair, il tapa 4 fois exactement dans ces mains, en signe d'applaudissement. Il n'espérait pas une discussion mais un bon violoniste mérite toujours les acclamations! Mais il devait avouer qu'il voulait savoir s'il était le seul à avoir été victime de cette fatigue soudaine en entrant dans se bâtiment. Se souvenir d'odeur de drogue le tracassait. Parfois, il avait raison de se dire que, au fond, il ressemblait bien à son arrière-grand-père et que les histoires n'étaient pas si loin de qui il était. Il revient à l'homme devant lui, ramena sa main droite contre son estomac et baissa le haut de son torse en signe de salut. Se releva et fit un signe de la tête.

- Très belle prestation Monsieur.

Il devait le respect à cet homme, il semblait être son aîné de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elric Marsh

Messages : 47
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 35
Localisation : Cuisine

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeLun 25 Mar - 23:29
Quand sa mélodie prit fin, le Marsh resta en suspens, immobile et perdu dans ses pensés. Le bruit d'un applaudissement le fit sursauter et il se retourna pour zieuter le jeune homme qu'il n'avait pas entendu entrer. Celui-ci avait été tellement silencieux qu'il n'avait même pas remarqué sa présence. Si ce grand brun avait été un tueur, il serait mort. Cette pensée le dérangea mais il passa par dessus. Voyons, en dehors de lui et Koro Juùrii, il n'y avait pas l'once d'un danger. Bon, il y avait aussi le soleil qui comptait maintenant comme un ennemi jurée mais ça ne comptait pas. Doucement, Elric abaissa l'instrument et reconstruisit instantanément sa façade de gentil homme. Comme il l'avait si bien indiqué au yakuza, il devait jouer à être quelqu'un d'autre devant les habitants du château. Et pour lui, ce n'était pas un problème, il avait toujours vécu comme étant deux personnes différentes et ça, il le vivait bien.

- Eh bien, merci.

Quoi que les compliments, il avait toujours bien du mal. Le Marsh n'avait jamais vraiment comprit à quoi ils servaient, en dehors de ce qu'on pouvait dire sur le physique d'une personne. Ça le mettait un peu mal à l'aise, mais sans que ça ne paraisse sur l'expression de son visage. Le richissime vacancier déposa avec prudence le vieux violon là où il l'avait prit, déposant ensuite l'archet pour lisser son veston avant de s'approcher de cet nouvelle rencontre. Il ne l'avait pas encore croisé, et il ne faisait pas parti de ceux qui était arriver en même temps que lui. Avec une déduction pas très mathématique, les iris glacés glissèrent de l'instrument au jeune homme.

- Vous jouez aussi? Excuser mon impolitesse, je ne me suis pas encore présenté, Elric.

Il proposa sa main à l'inconnu. Bien qu'il avait apprécié la digne courbette de Sherlock, puisque lui aussi en faisait souvent de même, le contacte d'une main étant toujours plus révélateur, il l'attendait avec impatience. Bien évidement, le fait qu'il n'avait pas révélé son propre nom de famille était seulement pour préserver encore un moment l'anonymat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeLun 25 Mar - 23:54
Sherlock trouvait l'homme plutôt agréable à parler. Pas un de ces hommes qui parlent comme s'ils étaient constamment dans des pubs en train de dragué des filles de joies. À voir son habillement, il semblait plutôt bien nanti, surement dans les affaires ou du moins, avec un rôle important. Il posa une question à Sherlock et se nomma qu'à moitié. Signe de méfiance ou simplement car il n'utilise pas son nom de famille avec n'importe qui ? Au gout de Sherlock, ça donnait beaucoup trop de familiarité pour un inconnue, de ne dévoilé que son prénom. Mais bon, l'heure n'est pas là, il y a plus intéressant que d'analysé chaque mot que dit l'homme dans la trentaine. D'ailleurs celui-ci lui tendait la main, chose que Sherlock avait un peu horreur, contraire à toute sa façon de penser mais qui le répugnait tout de même.


- En effet, à temps perdue. Voyons, s'il y a quelqu'un qui est impolie c'est moi M. Elric, je ne me suis pas présenté en premier. Sherlock Holmes. Excusez ma question mais, de quelle origine est ce nom ?


Sherlock éclipsa la poignée de main par un regard intéressé par l'origine. Étrangement, l'homme ne sembla pas tiqué quand il se présenta. Rare! Surprise forte agréable par contre! Être pris au sérieux dès le début est d'un plaisir inestimable. De plus, il avait de la difficulté à cerner l'accent du dénommé Elric. Évidemment, c'était de l'Amérique mais où exactement ? Peut-être était-il un grand voyageur, se qui embrouillerait ces connaissances. Après tout, il n'a été que très peu de se côté du globe. Angleterre est bien trop dans son cœur pour qu'il l'abandonne aussi aisément. Sherlock se rappela aussi de légèrement sourire et de ne pas avoir se regard qu'il a quand une chose l'intrigue, son père lui a dit à mainte reprise que ça portait à vouloir se taire. Que les gens sont compliqués et s'en font pour rire de nos jours! Ils auraient peur de leurs propres ombres si on leurs disaient quelle bougeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elric Marsh

Messages : 47
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 35
Localisation : Cuisine

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeMar 26 Mar - 14:04
À temps perdu, ça devait être déjà plus que lui. Le Marsh ne jouait que très rarement, et presque toujours la même composition. À l'entendre parler, avec le bel accent British qu'il connaissait bien, Elric reconnu en le jeune homme qui se présenta au nom de Sherlock Holmes, que celui-ci était un vrai gentleman comme il ne s'en faisait plus. Au final, ces vacances obligatoires ne seraient peut-être pas si ennuyante. La question sur l'origine de son nom le dérangea par contre. Le coin de sa lèvre gauche se retroussa une fraction de seconde dans une mimique de dégoût alors qu'il pensait à ses désagréables parents. C'est eux qui lui avait donné ce prénom avec l'intention au début de l'écrire d'une manière haineuse: Hellrick. Il n'avait pas été un enfant désiré, c'est pour ça qu'ils s'étaient vengés sur lui.

- L'origine de mon nom? Hm, c'est la première fois que je me fais demander ça je crois bien... Je ne sais pas, mes géniteurs devaient être inspirés...

L'héritier Marsh répondit de manière évasive et faisant bien exprès de ne mettre aucun intérêt ou émotion dans sa réponse, comme si le sujet l'ennuyait. D'une certaine manière, c'était vrai que ça l'ennuyait, mais il ne voulait surtout pas parler de lui-même. Elric s'appuya sur une jambe, glissant ses mains dans ses poches. Son nouvel ami Sherlock avait esquivé habillement sa pogné de main, alors il ne forcerait pas trop.

- Et vous monsieur Holmes, vous êtes originaire d'Angleterre?

Il eu ainsi une pensée pour une très bonne amie qui y vivait. Cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas vue et à cause du travail, il s'était souvent désisté à aller voir ses expositions. Jessy était une grande artiste possédant sa propre galerie. Elric se sentit un peu mal, réalisant qu'il ne pourrait probablement plus la voir, jamais. À avoir su, il aurait été à sa dernière exposition... L'américain sorti de sa bulle.

- Si ce n'est pas trop indiscret, j'aimerais bien vous entendre jouer.

Il fit un signe de tête en direction du violon. Il avait dit ça comme ça, pour que la conversation ne devienne pas trop personnel, mais il réalisa qu'il avait vraiment envie d'entendre Holmes jouer un air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeMar 26 Mar - 21:36
Il dit que son nom devait être grandement inspiré. Sherlock sourie devant la méprise car bien évidement, il se fichait un peu de pourquoi il s'appelait ainsi. Les parents sont des gens étranges qui ont l'égoïsme de choisir notre appellation jusqu'à notre fin. Il décida tout de même de reformulé sa phrase, toujours intéresser.

- Je demandais surtout ça dans l'optique de votre pays d'origine, je n'arrive pas à me décider pour le vôtre.

Puis, Elric demanda s'il était du plus merveilleux et plus respectable pays du monde. Sherlock acquiesça l'air humble bien qu'il est sa patrie très à cœur. Au fond, on prend un pays souvent pour les valeurs qu'il dispose. Il n'a été que chanceux d'en avoir un tout à fait à sa mesure.

- En effet, je suis de Londres. Mais je crois que l'accent n'est pas très subtil dans mon cas.

Sherlock se rappela un commentaire que lui avait fait une jeune américaine une fois, il l'avait croisé alors qu'elle voyageait et lui avait avoué que l'accent Britannique était très "sexy". Cette affirmation avait surpris Sherlock qui pour lui, ne voyait pas, étant habitué. Mais il avait compris par la suite un peu mieux les regards des gens. Pourquoi les voyageurs les regardaient pratiquement en gloussant. Les gens sont si superficiels. L'homme en face de lui, lui demanda alors s'il voulait jouer qu'il était intéressé. Holmes cligna des yeux un instant, la dernière personne qui lui avait fait une telle demande était sa mère. De plus, il ne lui donne se plaisir que 2 fois par ans, soit à son anniversaire et à Noël.

Mais pour ne pas créer un grand malaise et comme l'homme en face avait été surpris à jouer, il accepta mais tourna le nez devant le violon de qualité médiocre, à son gout, et se tourna vers une de ces 3 valises, une était un boitier, contenant l'objet d'une valeur inestimable. En effet, il ouvrit la boite pour laisser vue sur un stradivarius. Il plaça le violon sur son cou et inspira un instant avant de posé son regard sur son interlocuteur.

- Je ne serais que jouer pour vous mais j'espère que vous allez apprécier.

Il ferma alors les yeux et posa l'archet contre les cordes et commença à faire chanter son instrument. Il avait choisi une chanson non de style classique comme on aurait pu le croire. Non, il avait opté pour une chanson sortie depuis peu, mais il se sentait inspiré. Il ne voulait pas non plus faire une prestation de 10 minutes. Plutôt difficile avec du Bach ou du Mozart. Il choisit une chanson qui avait souvent tourné chez lui, sa jeune sœur en était une grande fan. La chanson se nommait You Raise Me Up , de Josh Groban. Quand sa prestation fut finit, il ouvrit ces yeux qui étaient resté mi-clos durant la totalité de la chanson. Il abaissa son archet et son violon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elric Marsh

Messages : 47
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 35
Localisation : Cuisine

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeMer 27 Mar - 16:07
La curiosité était un très vilain défaut à ces yeux. Ses origines et l'endroit d'où il venait, c'était de l'histoire ancienne. Son passé devait à tout prix rester caché, alors il n'irait pas dans le gros mensonge. Elric passa une main sur sa nuque avec une certaine lassitude.

- Je viens des États-Unis, mais je voyages beaucoup. J'ai du emprunté certains accents sans m'en rendre compte.

Ce qui n'était pas tout à fait un mensonge en fait. Avant d'arriver au château, il venait bien des U.S et nombreux étaient ses voyages à l'étranger. Ses nombreuses compagnies ou affiliations sur presque tous les continents l'amenait à souvent faire de long séjour à l'extérieur de son pays. Par chance, le sujet changea radicalement alors que son nouvel ami acceptait de joueur un air. Le Marsh dénota un dédain pour le vieil instrument qu'il avait utilisé. À avoir su qu'il serait prisonnier d'un endroit comme tel il aurait probablement fait comme Sherlock et apporter le sien, mais c'était trop tard. Elric ne posa pas de question sur le prestigieux violon qu'utilisa celui-ci, de peur de paraître ridicule. Il savait peut-être en joueur, mais l'héritier Marsh n'en connaissait pas plus sur l'instrument en tant que tel. Il prit place assise sur l'un des fauteuils de la salle de musique et fut à la fois surpris et émerveillé par la prestation.

Monsieur Holmes avait plus de talent que lui et malgré qu'il jalousait cette compétence, c'était loin d'être un drame pour lui. Elric ne pouvait pas être le meilleur dans tout. De plus, il savait précisément la différence entre eux deux qui faisait de Sherlock un meilleur musicien que lui. Le British pouvait jouer avec émotion. À la fin de cette petite représentation privé, le Marsh applaudit quelque peu.

- Vraiment excellent. Ce n'est pas que je veux me défiler mais je ne faisais qu'une petite pause ici pendant ma visite des lieux et j'ai besoin de passer au cuisine me chercher quelque chose à me mettre dans l'estomac. Vous pouvez m'accompagner si vous le voulez, ou sinon je peux vous indiquer un autre chemin.

Qu'il soit accompagné ou non, ça ne changerait rien... à moins que son nouvel ami ne se montre que trop curieux. Dans ce cas là, il trouverait bien une manière de s'en débarrasser. Quoi que en dernier recours il pourrait toujours l'envoyer droit sur Koro Juùrii pour que le yakuza défoule sa colère. Se serait un amusant spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeJeu 28 Mar - 0:00
Un état sunien, il l'aurait parié. M'enfin, il joua tranquillement cette chanson si familière et rangea son instrument avec d'infimes précautions, même s'il en est habitué, ce violon valait plus d'une vie. Puis bon, il est un chanceux pour avoir la chance d'avoir un des 300 violons en circulation. Il n'était pas si insouciant! Il portait d'ailleurs moins attention à Elric. Celui-ci lui dit qu'il devait partir mais qu'il pouvait le suivre ou il pourrait aussi bien lui indiqué une direction. Sherlock referma sa boite, prit ces coffrets en mains et tourna son attention sur l'homme.

- Je viens tout juste d'arrivé en fait. Enfin, il y a quelques heures mais bon. Indiqué simplement où sont les quartiers personnels de chacun, que je puisse me départir de mes bagages. Je l'aurais fait auparavant mais une fatigue instantanément empêcher.


Évidemment, il ne dit pas directement se qui c'était produit, n'étant pas sur s'il était seul. De plus, ça aurait simplement pu être une fuite de gaz… Bien qu'il ne doute pas de son odorat et de ces connaissances en matière de drogues. Il en est un expert après tout. Se bâtiment était d'un mystère délicieux, si loin après tout. On pourrait croire que cette île pourrait devenir son tombeau. Heureusement, sinon, les vacances n'en vaudrait pas la peine. Autant aller suer avec tous les autres citadins sur les plages de pays pauvres espagnol
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elric Marsh

Messages : 47
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 35
Localisation : Cuisine

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeJeu 28 Mar - 13:27
Une fatigue instantané? Quel mauvais mensonge qui étira un sourire moqueur au Marsh. C'était cependant tout à fait naturel d'être inquiet et de prendre ses précautions après s'être écroulé de ''fatigue'' de suite en rentrant dans un château inconnu dans un trou perdu. Elric se demandait s'il devait lui en parler ou pas. D'un côté s'il lui révélait les information qu'il avait, la conversation allait s'éterniser et de l'autre, il risquait que Sherlock se blesse par le soleil et qu'il passe alors pour malhonnête pour ne pas lui avoir dit.

- Bon, alors je vais vous aider quelque peu avec votre chemin.

L'héritier Marsh se leva de la confortable chaise avec lenteur. Il se sentit quelque peu étourdit mais n'afficha rien. Ce n'était rien de grave de toute manière, pas besoin d'en faire toute une histoire. C'était seulement un effet secondaire de sa médication s'il ne mangeait pas. Il traversa la pièce, ouvrit la porte et fit un signe à Holmes de le suivre.

- Pour se rendre aux dortoirs ce n'est pas si compliqué, vous devez monter un étage de plus et c'est assez bien indiqué dans ce coin là. Bref eum... je dois y aller maintenant. Donc je vous dis au revoir et à la prochaine rencontre.

En parlant des escaliers, il avait pointé la direction du couloir à prendre et où tourner avec le doigts, comme l'aurait fait un guide touristique. Il termina la conversation par une révérence respectable, se souvenant bien que son nouvel ami avait éclipsé la poignée de main un peu plus tôt. Elric s'engouffra ensuite dans le couloir pour aller chercher l'escalier descendant au rez-de-chaussé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sherlock Holmes

Messages : 112
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 27

Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitimeVen 29 Mar - 17:59
Bon, il allait enfin pour se départir de son instrument. Pas qu'il l'encombrait, loin de là, il était souvent la meilleur façon pour lui de se concentré. Mais bon, pouvoir être libre de ces mouvements, c'est n'est clairement pas un luxe. Le Marsh lui indiqua la direction. En haut des escaliers ? Très bien. Celui-ci le salua alors avant de partir. Sherlock fit un salut à la militaire avant de prendre ces valises et de se diriger vers les escaliers. Apparemment, le château était aussi bien indiqué qu'un musée. Ça, sa restait à voir. Sherlock est un difficile. Il monta tout de même les marches à un rythme régulier et se dit que ces marches fesait très rustiques, très belle architecture mais une ambiance bien intrigante. Malgré tout il arriva à l'intersection et tourna, la porte avec les dortoirs devant lui. Ho, son nom y était inscrit. Il déposa une valise et ouvrit. Très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Salle de musique Empty
MessageSujet: Re: Salle de musique   Salle de musique Icon_minitime
Revenir en haut Aller en bas
 

Salle de musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une musique que j'aime bien....
» Recherche d'hébergeur gratuit pour musique
» Musique et Histoire...
» Des instruments de musique
» La musique est le berceau de ma vie [ PV Valentin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Château :: Premier étage-